Handicapé par son illettrisme, un chef d'entreprise choisit d'apprendre à lire à 43 ans

À 43 ans, un élagueur de Mayenne veut apprendre à lire et à écrire. Après une enfance et un parcours de vie peu aisés, Mario est désormais chef d'entreprise à Château-Gontier et a décidé de combler son handicap, accompagné par un enseignant bénévole.

Plusieurs fois par semaine en fin de journée, Mario reçoit Stéphane Vrignon à Château-Gontier (Mayenne). "On va attaquer les "e", les "o" et les "a" !" énonce le visiteur pour présenter le programme de l'heure qu'il vont passer ensemble. Ce bénévole vient enseigner les bases de la lecture, compétence que Mario, 43 ans et chef d'une entreprise d'élagage, n'a jamais su maîtriser.

"Aujourd'hui, j'ai la chance d'avoir quelqu'un qui m'apprend à lire et écrire, un petit peu tous les soirs après le travail. C'est pour ça que je lâcherais pas, c'est hyper important, confie le quadragénaire, qui avoue souffrir de cet handicap. Aujourd'hui, tout s'envoie par mail, par SMS. C'est dur de ne pas savoir lire ni écrire."

 
Ce Mayennais est désormais à la tête d’une entreprise d’élagage qui a bonne réputation.. Et malgré son handicap social il a réussi sa vie professionnelle, même s’il lui faut rattraper le temps perdu.

"Mes parents ne me mettaient pas beaucoup à l'école : j'ai jamais connu mon père biologique et il fallait s'occuper des frères et sœurs. L'école, c'était vraiment une journée par ci, par là, confie Mario. J'en veux un peu à ma mère et mon beau-père, mais ils n'avaient pas le choix, à l'époque."



"On attaque la lecture par les voyelles et les consonnes avec des jeux, des trous manquants, des associations avec des dessins, explique Stephane Vrignon. "Tout ce que je veux, c'est apprendre," souligne Mario, déterminé.


Enclin à parler de son parcours, Mario expose son apprentissage sur les réseaux sociaux, comme sur TikTok. Accompagné de son fils, il vient aussi exposer sa situation dans une école de commerce angevine où Stéphane Vrignon est enseignant, afin de montrer aux élèves à quel point les études sont une chance.

En France, plus de 2,5 millions de personnes sont victimes d’illettrisme. Mais comme le prouve Mario, il n’est jamais trop tard pour débuter un apprentissage !

durée de la vidéo : 00h02mn23s
A 43 ans un Mayennais, élagueur, veut apprendre à lire et à écrire. Après une enfance difficile, et un parcours de vie compliqué, Mario est désormais chef d'entreprise. Et il a décidé de combler son handicap. ©France Télévisions

Le reportage de Pierre-Erik Cally, Florie Cotenceau et MC Georgelin