Laval : les robes de mariée Pronuptia quittent la scène

Le groupe Pronuptia définitivement fermé / © France Télévisions
Le groupe Pronuptia définitivement fermé / © France Télévisions

Le tribunal de commerce de Laval a prononcé la liquidation judiciaire du groupe Pronuptia ce 4 février. Les deux offres de reprise n'ont pas été retenues par le tribunal.

Par FE avec Lucille André

C'est la fin d'une longue histoire commencée en 1958 avec l'ouverture de sa première boutique à Paris. A l'époque, Pronuptia démocratise les robes de mariée en proposant pour la première fois des modèles prêt à porter, accessibles au plus grand nombre.

En difficulté depuis 2012, le groupe, installé à Louverné près de Laval, avait été placé en redressement judiciaire en 2012.
 


Très endetté, le fabricant français de robes de mariées avait été placé en liquidation judiciaire le 4 septembre dernier. Les deux offres de reprise ont été rejetées par le tribunal de commerce de Laval. L'entreprise compte 234 salariés et 41 magasins en France.

A l'automne, l 'actuel PDG évoquait une baisse de 10% du chiffre d'affaire, en raison de la concurrence de la vente en ligne, et des manifestations des Gilets jaunes au début de l'année 2019, habituellement une importante période de vente pour Pronuptia.

Autre facteur sociologique pouvant expliquer les difficultés du groupe, le nombre de mariages ne cesse de décroître en France. En 2018, 235 000 mariages ont été célébrés, 20% de moins qu'il y a 10 ans.
 

Sur le même sujet

Les + Lus