Stade Lavallois, Kévin Perrot : "il faut savourer le titre, ce sont des moments rares"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Coffin

Une date que les Lavallois n’oublieront pas : le 6 mai 2022 ! Les Mayennais sont sacrés champions de National 1 au terme d’une folle saison. Kévin Perrot est de l’aventure. Pour #USBFOOT, il revient sur le premier titre de l’histoire du club.

Il arrive avec sa médaille et le sourire en bandoulière. Tant mieux, tout n’a pas toujours été rose pour ce latéral droit de 32 ans. Né à Laval, Kévin Perrot joue d’abord à l'US Laval, où son père est dirigeant, puis rejoint ensuite le Stade Lavallois en 2003.

Cela pourrait ressembler au début d’un conte, mais Perrot est victime d'une double fracture tibia-péroné lors d'un match contre le Stade Rennais. Un brutal coup d’arrêt à 14 ans. Sauf que les Lavallois ont du cœur, et le staff des Tangos lui témoigne de l’attention. Kévin Perrot s’accroche, revient, et progresse au centre de formation, sous la houlette de Stéphane Moreau. Et voilà comment en 2010, il débute sa carrière pro dans son club formateur, en Ligue 2.

Joueur tardif oui mais j’avais des qualités, même si ce n’est pas moi qui sautais aux yeux dans un groupe de joueurs. J’avais du caractère, du mental. Quand il y a des coups durs, il faut s’accrocher. J’ai toujours travaillé un peu plus que les autres, c’est peut-être ça qui fait ma force

Kévin Perrot - Stade Lavallois

Kévin Perrot, c’est Laval. Excepté une réponse à l’appel de la montagne -il joue deux ans au Puy Foot 43- il est estampillé Tangos pur-sang. Et peut donc raconter de l’intérieur cette folle saison mayennaise.

On rembobine : au début, l’histoire patine. Laval ne remporte aucun de ses quatre premiers matches. 5e journée, premier succès. Ensuite, une victoire dans le derby du Maine (2-1 contre Le Mans). Après ? On n’arrête plus Laval. Au soir de la 19e journée, après une 7e victoire consécutive à l’extérieur, les Mayennais sont co-leaders du championnat avec Concarneau. Ils lâchent ensuite les Bretons pour l’épilogue que l’on connait : champion de National 1 avant le dernier match de la saison.

Il faut savourer le titre, ce sont des moments rares dans le football car dès que l’on va reprendre fin juin, ce sera oublié. On sera jugé sur la saison à venir, il faudra retrouver sa place. C’est le jeu du foot, c’est la concurrence, c’est ce qui nous permet d’être tiré vers le haut toutes les semaines

Kévin Perrot - Stade Lavallois

Dans cet #USBFOOT, il est donc question d’itinéraire, celui de Kévin Perrot et de Laval, et de trophées. Oui, dans la série "vous rependrez bien une p’tite coupe", on parle du FC Nantes et de la Coupe de France ramenée à la maison. Une autre folle soirée, celle du 7 mai. 

L'émission est à voir ou revoir ici

Une semaine en ballon, une émission à retrouver le jeudi soir sur les réseaux sociaux, et chaque vendredi à 10h15 sur l'antenne de France 3 Pays de la Loire.

Une émission en collaboration avec  la Ligue de Football des Pays de la Loire qui nous propose une chronique hebdomadaire.

La playlist pour retrouver en replay  tous les numéros d'#USBFOOT