• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Mayenne : du matériel humanitaire pour la Syrie

Les bénévoles chargent des lits médicalisés dans le container / © Pierre-Erik Cally
Les bénévoles chargent des lits médicalisés dans le container / © Pierre-Erik Cally

Une association humanitaire de Laval vient d'envoyer plusieurs tonnes de fournitures et de matériel médical aux Syriens de la ville d'Homs.
Les Mayennais se sont montrés généreux.

Par Pierre-Erik Cally

Plusieurs tonnes de matériel : les professionnels parlent de container de 20 pieds, soit 35 mètres cubes. Voilà pour les chiffres. Tout cela à destination d’une population en souffrance : les Syriens de la ville d’Homs. Au départ il ya un homme : Moussa Haddad plutot heureux de l’élan de solidarité qu’il a su déclencher “C’est formidable, les particuiliers, les associations et l’hôpital de Craon ; on a eu d’innombrables réponses positives à nos sollicitations” nous confie t-il.
Parmi tout ces donnations en effet beaucoup de mobilier ou d’appareils médicaux
qui proviennent du centre hospitalier du sud ouest mayennais.

C'est l'association les amis de Tamam qui a récolté les très nombreux dons. / © Pierre-Erik Cally
C'est l'association les amis de Tamam qui a récolté les très nombreux dons. / © Pierre-Erik Cally

“Un geste normal” précise Cécile Baudz, sa responsable du service économique et logistique : “sinon tout cela aurait fini à la déchetterie et nous avons déja fait la même chose avec un pays d’Afrique et Madagascar”.
Et puis toute l’année l’association “les amis de Tamam” qui se charge de l’envoi, fonctionne avec d’autres entités associatives. C’est le cas de “alternatri” qui valorise les objets normalement destinés à être jetés tout en s’appuyant sur des chantiers de réinsertion professionnelle.
Bref une vraie chaîne de solidarité qui va permettre à de nombreux Syriens de trouver un peu de réconfort. Et Moussa Haddad tout en remerciant les donateurs espere bien renouveller l’opération non sans ajouter “pour nous pas de politique, pas de religion : il ya des spécialistes pour ça. Nous ne voulons qu’aider les populations en détresse” confie cet enseignant établi à Laval depuis 25 ans. Beau programme...

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus