Noël. 10 beaux albums de BD pour les grands à glisser sous le sapin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud
10 beaux albums pour Noël
10 beaux albums pour Noël © -

Ça sent bigrement le sapin ! Et quand ça sent le sapin, l'inspiration pour les cadeaux peut s'en trouver fortement perturbée. Pas de panique, voici rien que pour vous notre sélection de bandes dessinées. Dix idées plutôt pour les grands, on vous laisse choisir la couleur du papier...

1. Thriller montagnard

Attention talent ! L'auteur franco-japonais Isao Moutte débarque aux éditions Sarbacane avec un récit à ne surtout pas lire le soir, et encore moins si vous habitez ou passez quelques jours de vacances à la Montagne.

L'action se déroule ici dans le massif du Vercors, un décor fabuleux, des routes vertigineuses à flanc de falaises, et parfois des éboulements. C'est justement ce qui vient de se produire. Louis, venu rendre visite à son père est pris au piège, comme la demi-douzaine de passagers d'un autocar qui le précédait. Décision est prise de continuer le chemin à pied. Arrivent deux chasseurs en pick-up qui embarquent tout ce joli monde, direction une ferme au milieu de nulle part. La patronne des lieux offre le repas, du sanglier, mais l'hospitalité va brusquement s'arrêter là et la petite mésaventure virer au cauchemar.

Remarqué dans le monde de l'édition indé, Isao Moutte passe ici un sérieux cap avec un récit foncièrement bien ficelé qui nous laisse peu de répit, une narration efficace, une galerie de personnages atypiques avec quelques gueules d'atmosphère à hanter vos nuits et un graphisme tout en finesse. Une très belle réussite, un très gros coup de cœur.

Clapas, de Isao Moutte. Éditions Sarbacane. 24€

2. Quelque chose de Hulk

Monstrueux ! Inutile de chercher bien loin, monstrueux est l'adjectif parfait pour qualifier ce livre paru aux éditions Delcourt. Monstrueux par son nombre de pages, 380, par son temps d'écriture, près de 40 ans, monstrueux par le nombre de fois que l'auteur a dû réécrire et redessiner certains passages, par le graphisme à ce point dense et minutieux, par la galerie de personnages dont on explore au fil des pages les caractères très fouillés, par l'histoire en elle-même, celle d'un jeune homme un peu paumé, Bobby Bailey, qui souhaite rejoindre l'armée et se retrouve au cœur d'un programme expérimental secret du gouvernement américain le transformant en monstre façon Hulk, monstrueux enfin par la personnalité de l'auteur lui-même, l'Anglais Barry Windsor-Smith qui s'est fait connaître par son travail depuis plus de 50 ans sur les comics, notamment sur Conan le Barbare ou Weapon X.

Monstres est un chef-d’œuvre, un monstrueux chef-d’œuvre qui se mérite, se déguste, et finit par vous rendre addicte à toujours reculer la fin de la lecture. Un livre assez cher mais indispensable pour les amoureux de l'univers des comics et les autres.

Monstres, de Barry Windsor-Smith. Éditions Delcourt. 34,95€

3. Je t'aime moi non plus

Dans l'album Ces Jours qui disparaissent publié en 2017 chez Glénat et qui lui valut une reconnaissance générale, à la fois du public et des professionnels, Timothé Le Boucher nous racontait l’histoire d’un jeune acrobate, Lubin, dont le corps était habité par deux personnalités différentes, l’une prenant peu à peu le dessus sur l’autre. Un récit fantastique qui interrogeait, nous interrogeait, sur l'identité et le rapport à l'autre. 

C'est encore le cas avec ce nouvel opus baptisé 47 Cordes et basé sur une interrogation : que se passerait-il si une personne avait le pouvoir de modeler son corps et son caractère pour séduire l'être convoité ?

Ambroise est un jeune musicien qui vient d'intégrer un orchestre. Il rencontre la cantatrice Francesca qui prendra différentes apparences physiques pour le séduire. Francesca est une métamorphe, Thimothé une proie qu'elle n'est pas près de lâcher. Un thriller psychologique en deux parties au scénario implacable, au graphisme simple mais précis et efficace.

47 Cordes, première partie, de Timothé Le Boucher. Éditions Glénat. 25€

4. Intégralement Rahan

Combien sommes-nous à avoir rêvé devant ses aventures et parfois à avoir tenté de les redessiner, avec forcément pas la même dextérité qu'André Chéret ? Rahan, le Fils des Âges farouches, l'homme qui nous a fait rentrer de plein fouet dans la préhistoire, qui a fait les beaux jours de Pif Gadget, est de retour pour une monumentale intégrale de 5 volumes de 600 pages chacun. Un classique du neuvième art, une pièce maîtresse de notre patrimoine, des planches à couper le souffle, de quoi ressortir les colliers de griffes du grenier et monter dans le premier arbre venu et combattre les monstres en tous genres... 

Rahan Intégrale noir et blanc, tome 1, de Chéret et Lécureux. Éditions Soleil. 39,95€

5. Élise ou la vraie vie

Si la Grande guerre imprègne l'œuvre de Tardi depuis bientôt 50 ans, l'auteur n'hésite pas à explorer régulièrement d'autres périodes comme la Commune de Paris (Le Cri du peuple), la deuxième guerre mondiale (Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II-B) et aujourd'hui mai 68, toujours avec ce souci d'un réalisme guidé par une grande rigueur documentaire et toujours avec la volonté de transmettre ce que fut notre passé - pas toujours glorieux - aux jeunes générations.

Avec Élise et les nouveaux partisans, Tardi et sa compagne Dominique Grange retracent le parcours singulier d'une jeune femme, Élise, chanteuse-militante dans la France des années 60 - 70 marquées par la guerre d'Algérie, le mouvement contestataire de mai 68 et la radicalisation du militantisme. Ni vraiment autofiction, ni autobiographie, largement basé pourtant sur la vie de Dominique Grange elle-même, ce récit offre avant tout un fabuleux témoignage sur ces années complexes et denses en luttes et tragédies de toutes sortes et nous rappelle, si besoin est, que la vie est un combat permanent !

Élise et les nouveaux partisans, de Dominique Grange et Tardi. Éditions Delcourt. 24,95€

6. Alix, Lefranc, Jhen et les autres

Ce Jacques Martin là n'a jamais fait chanter les enfants devant des caméras de télévision, il les a nourris - et avant eux leurs parents - de son imaginaire fécond avec des récits qui sont aujourd'hui encore une référence pour beaucoup. À l'occasion du centième anniversaire de sa naissance, les éditions Casterman et Patrick Gaumer, éminent spécialiste en la matière, publient un ouvrage de référence sur l'auteur, sa vie, son œuvre. Plus de 400 pages autour des séries cultes que sont Alix, Lefranc, Jhen ou encore Arno.

Justement sous-titré Le Voyageur du temps, l'ouvrage nous guide dans l'univers de l'auteur qui s'étend de l'antiquité romaine à nos jours, en passant par le Moyen-Âge ou l'époque napoléonienne. Le texte signé Patrick Gaumer reprend de nombreux extraits d'interviews données par l'auteur, le tout abondamment accompagnés d'illustrations parfois inédites, de planches, couvertures d'albums, croquis, photographies... Une monographie essentielle pour les amateurs de Jacques Martin. 

Jacques Martin, le voyageur du temps, de Martin et Gaumer. Éditions Casterman. 49€

7. Vive le féminisme

Décédé en 1983, il y a pratiquement 40 ans, Reiser est toujours considéré comme un génie du dessin d'humour dans la catégorie féroce. Son trait a fait le tour du monde, à commencer par le tour des mythiques magazines des années 60/70 que sont Hara-Kiri, Charlie Hebdo, Pilote, et quelques autres. Tout le monde se souvient de son personnage répugnant Gros dégueulasse mais Reiser était aussi un grand défenseur de la cause des femmes les représentant toujours égales aux hommes, à vrai dire souvent plus fortes et plus intelligentes, abordant des thématiques malheureusement aujourd'hui encore d'actualité comme le viol, l'avortement, le harcèlement, les violences conjugales...

Dans ce beau livre publié aux éditions Glénat, Jean-Marc Parisis, réunit une sélection commentée de planches et illustrations qui montrent combien Reiser aimait les femmes et se préoccupait de leur condition avec un temps d'avance ! 

L'Homme qui aimait les femmes, de Reiser. Éditions Glénat. 23€

8. Polar sismique

Imaginer un meurtre comme un séisme de grande magnitude, avec ses ondes de choc et ses répliques, ses victimes directes et ses dégâts collatéraux, c'est précisément ce qu'ont fait Raphaël Frydman et Luc Desportes avec l'histoire de cet album paru aux éditions Gallimard et baptisé L'échelle de Richter.

C'est un polar qui commence classiquement autour d'un cadavre, en l'occurrence celui d'une femme, retrouvé dans une chambre d'hôtel et qui se poursuit de manière beaucoup moins orthodoxe sur plus de 400 pages, une enquête où se croisent flics de base, sans-papiers de fond, rappeurs de supérettes, dealers et drogués sans envergure, tous dépassés par la vie, tous un brin désabusés, des anti-héros qui n'auront jamais leur heure de gloire.

Une trame à la Short Cuts d'Altman, une mise en images à la Will Eisner, sans gaufrier, L'échelle de Richter secoue les codes du polar tout en y rendant hommage. Bien vu !

L'échelle de Richter, de Raphaël Frydman et Luc Desportes. Éditions Gallimard BD. 29€

9. Voyage, voyage...

Tous ceux qui connaissent un tant soit peu l’œuvre de Cosey savent combien il est capable de nous emmener d’un coup de crayon en voyage. C’est à nouveau le cas ici, même s’il ne s’agit pas d’une bande dessinée mais d’un recueil d’illustrations qui réunit sur plus de 300 pages des dessins de voyage, des aquarelles, des esquisses, accompagnés de commentaires, de réflexions, d’anecdotes, de précisions techniques, notamment autour des couleurs, de quoi aller au plus près du travail de l’auteur qui depuis plus de quatre décennies nous enchante de son trait et de son écriture. 

Alors que paraît l’ultime volet de Jonathan aux éditions du Lombard, cet épais bouquin vient nous offrir un complément judicieux pour comprendre et apprécier à sa juste mesure la démarche de l’auteur qui a commencé à dessiner le Tibet d’après le peu de documentation disponible, avant de pouvoir s’y rendre lui-même à l’ouverture des frontières et d’en ramener photographies, dessins d’observation… ainsi qu’une fascination définitive pour cette région du monde et d’une façon plus générale pour le voyage.

Tibet, Birmanie, Inde, Espagne, Grèce, Japon, Chine, États-Unis… Cosey n’aura de cesse de nous ouvrir les yeux et l’esprit sur le monde et ceux qui le font. Comme un voyage permanent !

À l’heure où les dieux dorment encore, de Cosey, Éditions Daniel Maghen. 49€

10. Cultissime

Cultissime ! Et l'adjectif n'est ici en rien galvaudé tant cet album paru sous forme d'une mini-série au début des années 90 du siècle précédent a marqué les esprits et les rétines des deux côtés de l'Atlantique. Jamais peut-être n'avait-on été aussi loin dans la démesure graphique et la violence scénaristique. L'histoire ? Un homme en apparence tout ce qu'il y a de plus normal, enquêteur en assurances de profession, heureux de sa petite vie routinière qu'il partage avec sa femme et ses deux enfants, se retrouve pris dans un gigantesque carnage opposant humains et androïdes.

Cette nouvelle édition bénéficie d'une nouvelle traduction, d'une nouvelle mise en couleurs signée Dave Stewart et d'un format supérieur histoire de savourer pleinement les planches aux mille détails de l'immense Geof Darrow. Pour les amoureux du cyberpunk tendance extrême ! 

Hard Boiled, de Miller, Darrow et Stewart. Éditions Futuropolis. 24€

Chroniques, interviews, reportages... Suivez l'info du neuvième art sur notre blog dédié Le Meilleur de la BD

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.