Pays de la Loire : des hôteliers encouragent à ne plus réserver sur les plateformes en ligne

En difficulté depuis le début de la crise sanitaire, 300 hôtels, dont une trentaine en Pays de la Loire lancent un appel pour inciter les consommateurs à réserver leur chambre directement, sans passer par les agences en ligne.
© France 3

Pour réserver ses vacances, les offres d'hôtels sont à portée de main sur internet : booking.com, hotels.com, Expedia, autant d'agences en ligne qui font l'intermédiaire entre les hôtels et les clients. Ces services sont souvent pratiques pour les utilisateurs, mais les hôteliers doivent en payer le prix : entre 15 et 25 % du prix de la réservation. Une commission qui n'a pas diminué, malgré les difficultés rencontrées lors de la crise sanitaire. 

Cet été, plus de 300 établissements encouragent leurs clients à réserver directement par téléphone ou sur leur site internet
Cet été, plus de 300 établissements encouragent leurs clients à réserver directement par téléphone ou sur leur site internet © Affiche #JeChoisisLaFrance

Cet été, plus de 300 établissements du groupement d'hôteliers indépendants Contact Hôtels font campagne pour inciter les clients à ne plus passer par ces plateformes en ligne. Ils encouragent les clients à réserver autrement : passer un coup de fil à la réception ou s'enregistrer directement sur le site internet de l'hôtel.

C'est le cas de l'hôtel du Parc à Orvault, où encore 20 % des réservations sont effectuées sur des plateformes en ligne. Une proportion qui reste minime par rapport à d'autres établissements, mais non-négligeable alors que son chiffre d'affaires a été réduit de 60 % en 2020.

Bruno Robert, propriétaire et gérant de l'hôtel, a passé le mot à sa clientèle : "Nous leur avons expliqué que réserver en direct sur le site de notre établissement ou par téléphone ne demandait pas plus de temps, et avait un impact fort sur nos établissements. C'est un acte de consommateur raisonné, intelligent et responsable qui nous donne un coup de main en cette période difficile". Un message auquel les hôtes sont réceptifs. "Il y a une certaine empathie envers les commerces de proximité. Aujourd'hui, l'oreille des gens est plus sensible. Ils se demandent comment ils peuvent faire pour aider", remarque-t-il. 

Un bonus pour une réservation directe

Pour convaincre les clients, l'hôtel propose des avantages pour ceux qui réservent sur le site internet de l'établissement : tarif plus avantageux que sur les plateformes, carte de fidélité, surclassement ou petits déjeuners offerts. Pour les établissements, cela permet aussi d'accroître les recettes et "de réfléchir comment mieux rémunérer les salariés et mieux investir, dans une démarche de responsabilité sociale des entreprises"

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie crise économique