Pays de la Loire : 143 jardins et parcs ouverts au public ce week-end

16eme edition Rendez-*vous aux jardins", au jardin des Tuileries / © Bruno Levesque/IP3 PRESS/MAXPPP
16eme edition Rendez-*vous aux jardins", au jardin des Tuileries / © Bruno Levesque/IP3 PRESS/MAXPPP

Cette année, la 17e édition des "Rendez-vous aux jardins" est placée sous le thème des animaux du jardin. De nombreuses animations sont proposées dans 143 jardins public et privés, autour de thématiques très actuelles comme la biodiversité et la protection de l’environnement.
 

Par Fabienne Even

Plus de 2 800 jardins participent à cet événement dans toute l’Europe. En 2018, les 2 706 jardins participants en France et en Europe ont reçu la visite de plus de 2 millions de visiteurs curieux et passionnés.

Cette année, 143 parcs et jardins des Pays de la Loire ouvrent leurs portes du 7 au 9 juin, dont 17 accessibles exceptionnellement pour l’événement, comme le jardin romantique et botanique de la Cheneraie à Saint-Gemmes-sur-Loire ou encore Le Jardin d’Alcime à Aubigny en Vendée.

Visites guidées, démonstrations de savoir-faire, expositions, promenades musicales, jeux/concours, ou encore lectures de textes et poésies,  de nombreuses animations sont proposées au grand public, petits et grands.

Le détail des manifestations est consultable sur le site du ministère de la Culture.

Un "escape game" grandeur nature est ainsi organisé dans le parc à la française du Château de la Rongère, à Saint-Sulpice en Mayenne.

Le reportage de la rédaction au Château de Villaines à Louplande et au jardin La petite Rogerie à Pirmil, dans la Sarthe


Le parc floral à l’anglaise des jardins des Renaudies à Colombiers-du-Plessis, en Mayenne propose pour sa part un week-end thématique autour des curiosités botaniques, de surprenants bonsaïs, des collections d’hydrangeas, d’azalées et de rhododendrons et quelques associations végétales inattendues.

Une grande nocturne insolite est proposée au  jardin botanique Camifolia, dans le Maine-et-Loire, pour y observer la vie effervescente des petites bêtes de la nuit pour lesquelles les 350 espèces de plantes du jardin représentent des refuges privilégiés.

Le jardin contemporain de Kervolan à Saint-Molf (44) invite lui à la découverte de la permaculture. Créé en 2000 à partir d’une prairie, ce jardin, terrain d’observation et d’expérimentation, intègre depuis 2014 de nouveaux aménagements destinés à la production de plantes aromatiques et de fleurs comestibles. 

Enfin, le jardin d'inspiration médiévale de Bazoges-en-Pareds en Vendée propose de découvrir une véritable ferme vendéenne du début du 20e siècle et de flâner parmi les plantes aromatiques, médicinales et magiques.

Sur le même sujet

Les + Lus