• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

En Pays de la Loire, la qualité de l'air s'améliore progressivement

Depuis début décembre, la France fait face à une mauvaise qualité de l'air mais la région est plutôt préservée. Elle a connu deux jours de pics de pollution sans toutefois que ne soient atteints les seuils d'alerte.

Par Fabienne Béranger avec Thierry Bercault

Des gaz d'échappement automobile, du chauffage urbain et des feux de bois, voici les principaux responsables de la pollution. Dans la région, un organisme traque les particules fines depuis quinze ans. Air Pays de la Loire a installé 29 sites de surveillance et depuis début décembre il a observé que l'air respiré était médiocre notamment en Sarthe et en Mayenne.

"Ces articules fines ne sont pas visibles à l'oeil nu. Par contre, on va les mesurer sur nos équipements. Pour cela on va utiliser des petits filtres de collection, qui sont pesés en permanence", explique Gilles Levigoureux, responsable des données et du bilan de la surveillance
Air Pays de la Loire. "Les particules arrivent sur ce type de filtre. Elles sont mesurées en terme de masse, c'est vraiment des quantités infiniment petites de l'ordre du microgramme par mètre cube."
Les particules fines sont récoltées sur ce type de filtre / © France 3 Pays de la Loire
Les particules fines sont récoltées sur ce type de filtre / © France 3 Pays de la Loire
Les seuils d'alerte ont été atteintes à Paris, Lille et Lyon,mais pas en Pays de la Loire, même pendant les deux jours de pics début décembre. Cependant, les indicateurs étaient mauvais :"Ces particules fines se dispersent plus ou moins bien en fonction des conditions météorologiques et là on fait face à des conditions qui sont assez peu favorables à la dispersion." poursuit Gilles Levigoureux.
 
La situation s'améliore cependant progressivement en Pays de la Loire. En Sarthe, Mayenne et dans le nord du Maine-et-Loire, les indicateaurs sont au vert. Dans le reste de la région, l'indice de mesure reste moyen à médiocre. Ce mercredi, le bassin nazairien repassera, à son tour, en vert.

Sur le même sujet

Circuit Bugatti : dernier départ du Grand Prix Meule Bleue

Les + Lus