Saint-Herblain : en fuite, il espérait payer l'hôtel avec un chèque de 10 euros falsifié en 110 euros

Un homme de 28 ans, faisant l'objet d'un mandat d'arrêt, a été interpellé par la police alors qu'il tentait de régler sa chambre d'hôtel avec un chèque falsifié.

Lundi soir, les policiers nantais ont arrêté un homme de 28 ans en fuite alors qu'il tentait de payer sa chambre d'hôtel avec un chéque falsifié.

Intrigué par le chèque de 10 euros, grossièrement transformé en 110 euros, ainsi que par la pièce d'identité présentée par l'individu dont la photo ne correspondait par au visage, l'employée de l'hôtel a fait appel au 17. A l'arrivée des policiers, l'homme avait quitté l'hôtel mais a rapidement été retrouvé à un arrêt de tramway. 

Mandat d'arrêt

Après vérification de son identité, les policiers ont découvert que l'homme était en fuite et qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt à la suite d'une évasion du TGI de Roanne (Loire). Le 19 février dernier, il n'avait pas réintégré la maison d'arrêt après une permission de sortie.

L'individu, qui vend des dessins dans la rue, a reconnu avoir falsifié le chèque de 10 euros qu'il avait reçu d'une personne qui lui avait acheté un dessin. La pièce d'identité présentée à l'employée de l'hôtel s'est révélée être une carte volée dimanche à une personne qui partageait sa chambre dans une auberge de jeunesse et à qui il avait aussi dérobé lunettes et manteau.