Cet article date de plus de 3 ans

Saint-Nazaire: Emmanuel Macron va revoir la part de l'Etat au sein de STX

Un discours de politique industrielle et générale en même temps qu'un hommage aux chantiers STX et aux employés qui ont fait d'énormes efforts pour sauver leur entreprise, le message est clair. Pour le chef de l'état, les chantiers de Saint-Nazaire sont l'exemple d'un dialogue social réussi.
Emmanuel Macron plaide pour l'emploi et l'avenir à Saint-Nazaire le 31 mai 2017
Emmanuel Macron plaide pour l'emploi et l'avenir à Saint-Nazaire le 31 mai 2017 © MaxPPP
Le Président de la République est arrivé vers 17 h, ce mercredi 31 mai, aux chantiers navals de Saint-Nazaire. Il a assisté à la cérémonie de changement de pavillon du MSC "Meraviglia", L'armateur italien MSC qui vient de confirmer la commande de quatre paquebots d'une nouvelle série World Class. Un contrat de 4,5 milliards d'euros sur 9 ans. Du travail en perspective pour STX. 

Revoir les équilibres des actionnaires 

Pendant qu'Emmanuel Macron se trouvait sur les chantiers, un proche conseiller recevait à la sous-préfecture de Saint-Nazaire, les syndicats.  Au centre de cet échange, les conditions de travail sous Fincantièri et ses sous-traitants, et surtout la place de l'Etat parmi les actionnaires. Les syndicats veulent des garanties et demandent que l'Etat devienne majoritaire. 
A ce propos le chef de l'Etat a annoncé qu'il souhaitait revoir les équilibres. 

Vidéo: extrait du discours 


Un peu d'histoire sur les Chantiers de Saint-Nazaire 

►Vidéo 


 


Dîner républicain en Bretagne 

En fin de journée le Président de la République s'est rendu en Bretagne  pour assister à un dîner républicain à la Préfecture de Vannes. Parmi les invités Richard Ferrand ainsi que des élus de l'opposition. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emmanuel macron politique chantiers de l'atlantique économie transports transports maritimes