• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

A La Flèche, la bataille contre les crottes de chiens est engagée

Les agents des espaces verts de La Flèche en ont marre des déjections canines dans les massifs / © France 3 Pays de la Loire
Les agents des espaces verts de La Flèche en ont marre des déjections canines dans les massifs / © France 3 Pays de la Loire

A l'origine de cette guerre, les employés des espaces verts qui en ont assez de trouver des excréments lorsqu'ils travaillent. Ils ont lancé une campagne de sensibilisation dans la commune.

Par FB avec Cécile Claveaux

Chaque jour, pour les agents des espaces verts de La Flèche, dans le sud Sarthe, c'est un véritable calvaire. Lorsqu'ils travaillent sur les pelouses ou dans les massifs ils retrouvent des déjections canines. 

Quand on fait du débroussaillage, on se prend des déjections sur le visage, même si on est protégés

déplore Rémy David, agent des espaces verts. "Quand fait du désherbage" à la main il n'est pas rare "de tomber sur une crotte de chien, du coup ça nous suit toute la journée et ce n'est pas du tout agréable"

Alors pour sensibiliser les propriétaires de chiens, depuis quelques jour ces agents accrochent des petites pancartes. L'occasion de rappeler à tous que les animaux ne sont pas les seuls à marcher à quatre pattes mais aussi de faire face aux idées reçues. 

"C'est pour mobiliser les gens de façon à ce qu'ils essaient de faire un peu plus attention" explique Christophe Besnardeau, agent des espaces verts

Contrairement à ce que l'on nous dit, les déjections ne sont pas des engrais. Elles ont plutôt tendance à faire l'effet inverse, à brûler les végétaux et les gazons.

Les crottes de chien, un fléau pour les agents des espaces verts de la Fléche en Sarthe / © France 3 Pays de la Loire
Les crottes de chien, un fléau pour les agents des espaces verts de la Fléche en Sarthe / © France 3 Pays de la Loire

Dans les parcs ou sur les trottoirs les déjections canines, c'est un véritable fléau. Mais alors que certaines mairies ont fait le choix de mettre en place des amendes de 68 euros pour les maîtres indélicats, La Flèche préfère miser sur la pédagogie. 

"Les déjections canines nous en avons dans les espaces verts, sur les trottoirs, dans les caniveaux", explique Dominique Davoine, 1ère adjoint au maire de la Flèche, "il faut maintenant essayer, avec beaucoup de pédagogie," d'amener les propriétaires de chiens, "à récupérer les excréments et pour ça nous avons mis en place 30 Toutounets", des distributeurs de sacs pour déchets canins. 
Depuis six mois plus de 50 000 sacs ont ainsi été mis à disposition des Fléchois.

Par le passé, plusieurs campagnes de communication ont déjà été affichées dans la ville. Et pour inciter les promeneurs de bêtes à poils à ramasser les excréments, des sacs sont mis à disposition. Les élus espèrent un changement des comportements à long terme.
 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus