24 Heures du Mans 2024. Des départs avec "beaucoup de stress, un bon stress", le pilote automobile Jean-René de Fournoux nous raconte

Le pilote automobile Jean-René Fournoux a couru sept fois les 24 Heures du Mans. Il est aujourd'hui le propriétaire et le manager de l'équipe Zosh Compétition. Il nous raconte le stress des départs de course.

En 2015, il prenait pour la première fois le départ des 24 Heures du Mans. Jean-René Fournoux a participé à sept éditions de cette course mythique. 

"Au niveau du départ, il y a beaucoup de stress, un bon stress. C'est pour ça qu'on est là, on est heureux d'être là. On attend le signal du starter pour pouvoir partir sur la piste. On fait le tour de formation".

"La particularité, c'est qu'on a peu ou pas de signal radio à ce moment-là. Il y a tellement de monde sur le circuit, tellement de communication radio que tout est perturbé. Donc, on est un peu isolé, on est un peu coupé à ce moment-là. On fait le tour de formation et puis après, c'est parti. C'est le seul moment où on est vraiment très groupé. Donc il faut faire très attention parce que la course ne se gagne pas dans le premier tour, mais elle peut se perdre".

"On sait à l'avance quel rythme on doit prendre. Chaque team nous dit à l'avance ce qu'on doit faire. Et après, une fois qu'on a fait quelques tours, la course est lancée, on prend notre rythme et on part pour 24 heures".

Cette année, sa team, Zosh Compétitions sera au départ de la Fun Cup, la course d’ouverture. 

Le départ des 24 Heures du Mans automobile 2024 sera quant à lui donné ce samedi 15 juin à 16 heures par Zinedine Zidane.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité