Sarthe - Arjowiggins : L’usine de Bessé-sur-Braye reprise par une entreprise canadienne

La papetier canadien Paper Mill industries reprendrait l’ancien site de l’entreprise Arjowiggins de Bessé-sur-Braye (Sarthe). Le tribunal de commerce de Nanterre aurait validé la reprise de l’usine mère de la société placée en liquidation judiciaire le 29 mars 2019.

 

L'usine de papiers Arjowigins a été liquidé en mars 2019.
L'usine de papiers Arjowigins a été liquidé en mars 2019. © c Franck Dubray - MaxPPP

L’information est révélée par nos confrères du Maine libre Deux ans après le placement en liquidation judiciaire du papetier Arjowiggins, une société canadienne devrait reprendre le site sarthois de Bessé-sur-Braye.


Paper Mill Industries, fililale du groupe Dottori embaucherait 240 salariés d’ici 2025, principalement des anciens « d’Arjo ».  

Le tribunal de commerce de Nanterre aurait validé cette reprise, avancent les mandataires judiciaires dans un communiqué.


La revitalisation du site repose sur le développement de plusieurs projets : activité bois, recyclage de fibres textiles, production de papier durable, d’art et de sécurité


« C’est une excellente nouvelle », précise Christophe Garcia joint par téléphone. Cet ancien membre de l’intersyndicale portait depuis des mois avec un groupe d’anciens salariés un projet de reprise, qui n'a pas abouti. 

 

Deux sociétés intéressées


Outre Paper Mill industries, une autre société britannique avait déposé une offre. Mais le projet visait à faire table rase du site pour ensuite le réindustrialiser.


Il y a un an et demi, près de 600 salariés se retrouvaient sans emploi. La papeterie bi-centenaire de Bessé-sur-Braye était placée en liquidation judiciaire, comme d’autres sites du groupe Arjowiggins.


L’autre usine sarthoise de Saint-Mars-la-Brière avait été partiellement reprise par l’entreprise CGMP basée à Tuffé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie emploi