Baguette, croissants, le Maine-et-Loire à l'honneur dans le concours du meilleur boulanger en Pays de La Loire

La finale du concours du meilleur boulanger en croissant et baguette "tradition" de Pays de la Loire se déroulait ce lundi 26 octobre. Parmi les six premiers du concours, trois viennent du Maine-et-Loire. 

De gauche à droite : Léo Paumard, Julien Marsal et Alexandre Bourmaud. La Finale au Mans permet aux vainqueurs de gagner leur place pour la finale nationale.
De gauche à droite : Léo Paumard, Julien Marsal et Alexandre Bourmaud. La Finale au Mans permet aux vainqueurs de gagner leur place pour la finale nationale. © France Télévision
Leur défi du jour : réaliser 30 croissants ou 30 baguettes tradition en moins d’une journée, avec le savoir-faire attendu des artisans-boulangers; En temps normal, la fabrication et le temps de repos de la pâte est de trois jours en boulangerie.

Ce lundi 26 octobre, la fine fleur des boulangers des Pays de la Loire était au nombre de 20, dix dans chaque catégorie, pour une finale régionale du concours des meilleurs boulangers.

Le concours s’est déroulé de 6h du matin à 13h, dans le centre de Formation des apprentis du Mans. Un temps durant lequel le geste était sûr et le façonnage impérial sur chaque production en cuisine, malgré le stress.

À 15h30 les jeux étaient faits. Cette année, les premiers prix ont fait honneur au Maine-et-Loire.

Vainqueurs du concours :

Pour la catégorie "croissants"
Dernier contrôle en fin de cuisson pour des baguettes au croustillant sans pareil...
Dernier contrôle en fin de cuisson pour des baguettes au croustillant sans pareil... © France Télévisions

Pour la catégorie "Baguette tradition"

Une finale nationale au printemps 2021

Les lauréats participeront à la finale nationale, reportée au printemps 2021 en raison de la crise sanitaire.

En Pays de La Loire, le maintien du concours au niveau régional est salué par les professionnels. "Pour défendre leur image, c’est important de maintenir ce concours" estime Patrice Bernard, Président fédération des boulangers des Pays de la Loire qui souhaitent rappeler que les boulangers ont continué de travailler pendant le confinement. Pour Dominique Anract, Président de la fédération nationale des boulangers, ces concours participent à la promotion d'un métier. Il veut le dire haut et fort : "Dans des régions, il manque des apprentis". Par conséquent il y a des postes à pouvoir. "Ces concours vont nous apporter des jeunes".

► Notre reportage : 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société gastronomie culture