• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : conducteur malade égal train supprimé

Ce jeudi matin 18 juin en gare du Mans, si la communication est sincère, l'AVUC déplore un manquement grave dans l'organisation du service des TER Pays de la Loire / © avuc
Ce jeudi matin 18 juin en gare du Mans, si la communication est sincère, l'AVUC déplore un manquement grave dans l'organisation du service des TER Pays de la Loire / © avuc

Avec la SNCF tout est toujours possible, ce matin les voyageurs au Mans ont eu la surprise de découvrir que leur TER était supprimé en raison de la maladie du conducteur du train, l'AVUC (Association des Voyageurs-Usagers des Chemins de fer) dénonce une situation prévisible

Par Christophe Turgis

Dans son communiqué l'AVUC tourne la SNCF en ridicule au moment où l'entreprise nationale lance des TGVpop qui partitont à la requête des internautes, "la SNCF lance un nouveau service : conducteur malade, pas de train !" Soulignant en même temps "la transparence de l'opérateur ferroviaire !"

Pour les voyageurs du quotidien, si chers à Guillaume Peppy le président de la SNCF, l'AVUC dénonce "cette absence de service qui intervient inopinément vient encore pénaliser l'usager qui travaille, passe un examen ou encore effectue des démarches prioritaires. Nous posons la question à la SNCF : réserve t-on le même sort aux "clients du TGV" ?
Nous le savons. Des trains TER au départ du Mans desservant Rennes, Paris, Nantes, Caen et Tours sont amenés à être supprimés dans les prochaines semaines. En cause : une pénurie de conducteurs !
L'Avuc a été alertée par le Syndicat CGT des cheminots qui a lancé une campagne symbolique de recrutement de conducteurs
".

Et l'association de rappeler que les TER, s'ils sont exploités par la SNCF, sont placés sous l'autorité du conseil régional des Pays de la Loire et donc financés par les impôts des citoyens, et qu'à ce titre l'entreprise a une obligation de résultat.


Pas de conducteur de "réserve"

De son côté la SNCF reconnaît n'avoir pas trouvé de conducteur de réserve ce matin au Mans pour remplacer le conducteur malade au pied levé. Mais se refuse à faire le rapport avec les difficultés de recrutement soulevées par la CGT.
"La décision a donc été prise de supprimer ce train et d'inviter les voyageurs à prendre le suivant, tout en affrétant un autocar pour desservir Laval et Vitré", indique la direction régionale de la SNCF. Le roulement du conducteur a ensuite été pourvu et le service s'est poursuivi normalement.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus