Le Mans bientôt équipé d'un Cyberknife

Publié le Mis à jour le
Écrit par CF avec Yann Ledos

En 2020, Le Mans sera doté d'un Cyberknife. Innovation au centre de cancérologie avec ce couteau-robot ou scalpel 3.0 qui pourrait révolutionner le traitement du cancer. Un appareil de radiothérapie de pointe pour atteindre des tumeurs sous tous les angles. 

On le nomme le Cyberknife, en français : couteau numérique. De fait, ce scalpel 3.0 ne permet pas de faire de la chirurgie de précision, mais bien de traiter des patients atteints de tumeurs cancéreuses.

Un appareil similaire, dit de radiothérapie stéréotaxique, existe déjà au Mans au sein de la clinique Jean-Bernard.
Mais ce Cyberknife va permettre d'atteindre et de traiter des zones inaccessibles aux chirurgiens. 

"C'est le premier appareil que l'on appelle Cyberknife en Pays de la Loire" 

explique le Dr Cédrik Lafond, oncologue-radiothérapeute au Centre Jean Bernard, il "va permettre de traiter de manière très précise des tumeurs à but curatif pour guérir des patients" auparavant difficilement guérissables "et pour d'autres leur éviter des chimiothérapies, lourdes en terme de conséquences médicales et en qualité de vie"

Ce nouvel appareil, dont il n'existe pour l'instant que 14 exemplaires en France, va venir compléter l'arsenal de radiothérapie du futur centre de cancérologie de la Sarthe qui sera opérationnel en 2021.
Mais le plateau de radiologie et son Cyberknife entreront, eux, en action dès 2020.

Le projet santé au Mans n'en est qu'au stade des plans, il s'agit d'un regroupement public-privé entre les cliniques Victor-Hugo, Jean-Bernard et l'hôpital du Mans, situé face au Centre Hospitalier.
Ce nouveau pôle comptera 75 lits d'hospitalisation et devrait fournir l'un des meilleurs plateaux techniques de France. Début des travaux prévu en 2019.

Le reportage de notre rédaction  
Le Cyberknife arrive au Mans