Le Mans : le football freestyle séduit de plus en plus d'adeptes

Le Français Sean Garnier, un des freestylers les plus titrés de l'histoire de ce jeune sport. / © Mike Stobe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le Français Sean Garnier, un des freestylers les plus titrés de l'histoire de ce jeune sport. / © Mike Stobe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La discipline, encore confidentielle, allie dextérité et sens chorégraphique. Un mélange tonique et artistique qui en fait un sport très spectaculaire. Le Mans a accueilli ce week-end la coupe de France de la catégorie. Un sport à découvrir...

Par Yann Ledos

En compétition, cela peut s'apparenter à un battle de danse hip-hop : deux adversaires s'affrontent et se défient, chacun leur tour, à coups d'acrobaties et de performances physiques, avec le soutien du public.

La discipline demande de l'habileté avec un ballon de football. Jonglerie assise ou debout, blocage de ballon, acrobaties et dribbles...

Pour l'instant, pas de fédération, mais un ensemble de teams, à l'image de ce qui se pratique dans la danse hip-hop, qui organisent, chacun dans leur coin des événements ou réalisent des prestations pour faire découvrir leur sport.

À revoir ce reportage de notre rédaction sur le tour du monde en ballon d'un freestyler angevin.
Si ce sport impressionne par la performance physique et technique qu'il demande à ses pratiquants, il attire aussi par sa liberté.

Ici, pas de figures imposées, chaque freestyler est libre de ses mouvements. La seule limite reste celle de l'imagination.

Une ambassadrice du freestyle en Sarthe

Alisson Langlade a découvert le freestyle lors de vacances à la mer. Le coup de foudre est immédiat.

Depuis, la Sarthoise de 17 ans s'entraîne plus de cinq heures par semaine.

Son but : accrocher un jour le plus haut niveau, à l'image du pape français de la discipline, Sean Garnier.

En attendant, la jeune freestyleuse a pu faire ses gammes face aux meilleures filles de la discipline, lors de la coupe de France des 8 et 9 février dernier.

► À voir le reportage de notre rédaction sur la jeune Sarthoise Alisson Langlade

Sur le même sujet

Les + Lus