Le Mans : ils sont frères et sœur et sont tous trois nés le même jour, mais pas de la même année

C'est extrêmement rare. Enfants d'un même couple, ils sont nés en 2017, 2019 et 2021, tous les trois un 6 janvier. Enzo, le petit dernier, a vu le jour ce mercredi à l'hôpital du Mans.

Chahira Boudraa et son petit dernier Enzo, né comme son frère et sa sœur, un 6 janvier.
Chahira Boudraa et son petit dernier Enzo, né comme son frère et sa sœur, un 6 janvier. © Kamel Boudraa

C'est à peine croyable, imaginez trois frères et sœurs qui sont nés le même jour. Des triplés ? Pas si rare à l'ère de la PMA. Non ! Ils sont nés le même jour mais à trois années différentes.

Inès, l'ainée, a vu le jour en région parisienne le 6 janvier 2017. Son petit frère Anis, est né comme elle en région parisienne, un 6 janvier mais deux ans plus tard en 2019. Déjà pas courant. 

 

Enzo, né le 6 janvier à 11h30

Et voilà que ce mercredi 6 janvier 2021, Chahira, la maman, accouche de leur petit frère, Enzo ! 

Le papa, Kamel, n'a pas pu être là, il s'occupait des deux premiers à la maison et, pour cause de crise sanitaire, Inès et Anis devront attendre avant de faire la connaissance d'Enzo, né le jour de leur anniversaire.

"J'avais mal au cœur, dit Kamel, parce que la maman n'était pas là pour fêter l'anniversaire !" 

Kamel, Chahira et le petit Enzo à l'hôpital du Mans où la naissance a eu lieu.
Kamel, Chahira et le petit Enzo à l'hôpital du Mans où la naissance a eu lieu. © Kamel Boudraa

Au dernier rendez-vous qu'elle a eu avec le médecin qui la suivait à l'hôpital, ce dernier envisageant comme pour les deux autres une césarienne, a proposé à Chahira une admission pour le 5 janvier pour une intervention le 6. Avant de le quitter, Chahira a demandé au médecin de consulter les pages antérieures du dossier pour qu'il constate de lui-même l'extraordinaire singularité de cette date.

"Le médecin a ri, raconte Kamel, il a dit qu'il n'avait jamais vu ça de sa vie !"

 

De rares exemples dans le monde

Kamel a fait une rapide recherche sur internet. Il dit n'avoir trouvé que trois autres exemples dans le monde, l'un en France, l'autre en Argentine et le troisième en Scandinavie.

Mais Kamel constate qu'il lui faudra fêter les trois anniversaires le même jour. "Ça va coûter cher" dit-il.

Mais il voit aussi un joli symbole dans le fait que ses trois enfants sont nés le jour de l'Epiphanie, jour où les trois rois mages sont venus rendre visite à Jésus.

Espérons que ça ne posera pas trop de problèmes aux différentes administrations qui risquent de voir une erreur de transcription... là où il n'y a qu'un heureux hasard.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite famille société