Le Mans : une nouvelle technique contre le cancer

L'appareil "Truebeam", au centre de radiologie-cancérologie Jean Bernard du Mans / © France 3
L'appareil "Truebeam", au centre de radiologie-cancérologie Jean Bernard du Mans / © France 3

Yoann Pointreau, oncologue-radiothérapeuthe au centre de cancérologie Jean Bernard du Mans, a développé depuis plus d’un an une nouvelle technique pour traiter le cancer. La stéréotaxie extracrânienne garantit un traitement par radiologie plus ciblé et donc moins éprouvant pour les patients.

Par Quentin Duval

Diviser par 5 le nombre de séances de radiothérapies pour les personnes souffrant d’un cancer. Le chiffre est impressionnant et c’est l’un des nombreux avantages de la stéréotaxie extracrânienne. 

Cette méthode consiste à effectuer des séances de radiothérapies ciblées sur certaines métastases. Les rayonnements de l’appareil sont dirigés vers certaines cellules cancéreuses. La technique permet ainsi d’épargner les cellules saines environnantes.

Les séances de traitement durent en moyenne 45 minutes contre 15 minutes pour les séances traditionnelles, mais le patient doit se rendre seulement 4 à 6 fois par semaine au centre de cancérologie contre 10 à 20 dans le cadre d’une radiothérapie classique. Des séances plus intenses mais moins fréquentes qui montrent déjà leurs effets assure le Dr Yoann Pointreau.
 
Yoann Pointreau, oncologue-radiothérapeuthe, au centre de cancérologie Jean Bernard du Mans / © France 3
Yoann Pointreau, oncologue-radiothérapeuthe, au centre de cancérologie Jean Bernard du Mans / © France 3

On aura traité d’ici la fin de l’année une cinquantaine de patients. Sur les cibles que l’on a traité on a 85% d’efficacité, c’est-à-dire que des patients vont avoir des métastases contrôlés ou détruites ou des zones cicatricielles. 

Attention, cette nouvelle manière de traiter le cancer ne peut être proposée à tous les patients. Seulement les cancers oligométastatiques (c'est à dire avec un nombre restreint de métastases) peuvent être traités. La radiothérapie reste privilégiée pour les cancers polymétastatiques (avec beaucoup de métastases). Mais ce nouveau type de traitement incarne une nouvelle approche de la cancérologie pour l’oncologue.

On s’adresse à des patients qui ont des métastases et historiquement, c’est des patients à qui on allait proposer des traitements à visée palliative, c’est-à-dire pour diminuer leur métastases. (…) Il y a un vrai changement de paradigme : des patients qui antérieurement allaient mourir de leur cancer, certains d’entre eux vont guérir de leurs métastases, assure le Dr Pointreau

Le futur centre de cancérologie de la Sarthe sera livré fin 2021, rue de degré au Mans / © Chabanne Architecte
Le futur centre de cancérologie de la Sarthe sera livré fin 2021, rue de degré au Mans / © Chabanne Architecte
La stéréotaxie extracranienne existe au centre de cancérologie Jean Bernard depuis mars 2018. A noter qu’un nouveau centre de cancérologie va ouvrir au Mans d’ici la fin de l’année 2021. Il regroupera le centre Jean Bernard et les patients suivis au service cancérologie de la clinique Victor Hugo et au centre hospitalier du Mans.

Sur le même sujet

Les + Lus