Procès des époux Fillon : certains Républicains favorables à son report

François et Pénélope Fillon le 9 avril 2017 lors de la campagne pour la Présidentielle / © MaxPPP
François et Pénélope Fillon le 9 avril 2017 lors de la campagne pour la Présidentielle / © MaxPPP

Des élus LR réclament un changement des dates du procès Fillon qui doit se tenir entre le 25 février et le 11 mars... à quelques jours des élections municipales.

Par Fabienne Béranger

Le procès des époux Fillon se tiendra du 25 février au 11 mars prochain. Le premier tour des élections municipales se déroulera, quant à lui, le 15 mars. Une proximité de dates qui déplaît aux élus LR.

"Je suis pour une démocratie apaisée et une justice apaisée. Avoir une conclusion trois jours avant les Municipales, je ne suis pas certain que ça soit les conditions de cet apaisement" a estimé ce mercredi matin Gérard Larcher, président du Sénat, au micro de France Inter.

"Quand je rencontrerai la présidente du conseil supérieur de la magistrature, qui est la présidente de la cour de Cassation, je lui poserai la question en toute indépendance de sa part mais je pense que la question mérite d'être posée", a poursuivi Gérard Larcher.

Interrogé ce mercredi matin, le Vendéen Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, s'est refusé à tout commentaire à ce sujet.
 

Détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux

Le procès des époux Fillon se tiendra du 24 février au 11 mars 2020 devant la 32ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris.

L'ancien député, premier ministre et candidat à l'élection présidentielle aura à répondre entre autres de détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux.

Son épouse Pénélope Fillon, qui était salariée comme collaboratrice à l'Assemblée Nationale, est poursuivie pour complicité et recel des délits de détournement de fonds publics et d'abus de biens sociaux. 

A leurs côtés, Marc Joulaud, maire LR de Sablé-sur-Sarthe et député européen, qui avait rémunéré Pénélope Fillon comme collaboratrice entre 2002 et 2007, sera jugé pour détournement de fonds publics.

Lors de ce procès, il sera également évoqué l'emploi qu'occupait Pénélope Fillon à la Revue des Deux Mondes où là aussi il y a soupçon d'emploi fictif.


 

Sur le même sujet

Les + Lus