Sarthe : la Cour de révision ordonne de nouvelles investigations dans l'affaire Dany Leprince

Suite à la requête déposée par Dany Leprince jugé coupable d'un quadruple meurtre à Thorigné-sur-Dué, dans la Sarthe en 1994, la Cour de révision a accepté de faire réaliser de nouvelles investigations techniques. Dany Leprince espère être acquitté.

Libéré depuis 2012, Dany Leprince espère un nouveau procès et un acquittement.
Libéré depuis 2012, Dany Leprince espère un nouveau procès et un acquittement. © Arnauld Bernard Maxppp

Nouveau rebondissement dans l'affaire du quadruple meurtre de Thorigné-sur-Dué, la cour de révision a accepté de demander des nouvelles investigations. Dany Leprince, jugé coupable du meurtre son frère, sa belle-sœur et deux de leurs enfants, avait été condamné à la perpétuité en 1997. 

Après des premiers aveux, Dany Leprince n'a cessé depuis de clamer son innocence et multiplié les recours. Sans succès. En 2012, il avait fini par bénéficier d'une libération conditionnelle. 

En 2011, la Cour de révision avait rejeté une première demande mais elle vient d'accéder à une nouvelle requête déposée le 1er mars dernier.

Selon l'AFP qui cite l'avocat de Dany Leprince, la commission d'instruction de la Cour de révision ordonne "la réalisation d'investigations techniques (expertises génétiques et biologiques des bols alimentaires), notamment au regard de l'évolution des connaissances et des techniques de recherches et comparaisons génétiques"

"Cette décision est un rebondissement important dans le combat que mène Dany Leprince pour faire reconnaitre son innocence", déclarent ses défenseurs, Me Olivier Morice et Me Missiva Chermak-Felonneau. "Elle témoigne d'ores et déjà de l'intérêt accordé par la commission de l'instruction, notamment aux témoignages produits dans sa requête".

En effet, le dossier de demande en révision comporte des témoignages portant sur des "faits nouveaux ou des éléments inconnus de la juridiction de jugement".

A la suite de ces nouvelles investigations, la Cour de révision devra décider si elle renvoie le dossier devant une nouvelle Cour d'Assises où si les éléments ne le justifient pas. Dany Leprince n'avait pas pu, à l'époque du premier jugement, bénéficier d'un procès en appel car cette possibilité n'existe que depuis le 1er janvier 2001.

Dany Leprince, aujourd'hui âgé de 64 ans, espère l'acquittement.

 

Rappel des faits 

Le 4 septembre 1994, dans un pavillon de  Thorigné-sur-Dué, à l'est du Mans, un homme, Christian Leprince, son épouse Brigitte et deux de leurs trois filles âgées de 7 et 10 ans sont retrouvés tués à coup de feuille de boucher, un outil utilisé dans la découpe de la viande. Seule la petite dernière âgée de 2 ans avait été épargnée. Rapidement, dans l'entourage des victimes, plusieurs personnes sont interpellées. Le frère, Dany Leprince, est accusé par sa propre femme Martine et leur fille aînée d'être l'auteur de ce quadruple meurtre.

Après avoir formulé des aveux, il se rétracte mais la Cour d'Assises de la Sarthe le condamnera à la prison à perpétuité en décembre 1997.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société