SNCF : en Sarthe, la gare d'Arnage perd son dernier guichet

Le guichet de la gare d'Arnage n'est plus que de l'histoire ancienne. Les voyageurs devront désormais réserver leur place au bureau tabac du village. / © Lucas Baron-France Télévisions
Le guichet de la gare d'Arnage n'est plus que de l'histoire ancienne. Les voyageurs devront désormais réserver leur place au bureau tabac du village. / © Lucas Baron-France Télévisions

C'est officiel, le guichet de la gare SNCF d'Arnage est définitivement fermé. Les usagers devront désormais acheter leur ticket de train chez l'un des deux buralistes de la commune. 

Par CD avec Lucas Baron

Le guichet de la gare d'Arnage, c'est désormais de l'histoire ancienne. Mise en service en juillet 1858, la gare fonctionnera dorénavant sans personnel.   

Un changement auquel les usagers vont devoir s'habituer. "Ce sont des services qui sont de plus en plus supprimés alors que les consommateurs en demandent toujours plus", déplore une habitante.

"Ce n'est pas spécifique à Arnage. Dans d'autres villes, ce sera bientôt pareil. Tout est question de budget", rétorque un autre Sarthois.


Les billets seront vendus dans deux commerces du bourg

Pour se procurer un billet, les voyageurs devront désormais se rendre dans un bar tabac. 

Une simple tablette et une mini-imprimante permettent au buraliste d'imprimer les tickets. "Je pense qu'au départ ça va nous prendre du temps. Parce qu'on est pas trop habitué. Donc on va prendre le temps de le faire comme il faut, pour ne pas se tromper, pour nous et pour le client. Et par la suite ça se fera tout seul, comme une machine de Loto", explique Philippe Oran, buraliste dans le centre ville.
 

Un service public maintenu voire amélioré pour la SNCF

La SNCF justifie la suppression de ce guichet, par la baisse de fréquentation de ce dernier. -24% entre 2014 et 2017. Il a donc fallu, trouver de nouveaux points de distribution. "Autrefois on proposait environ vingt heures d'ouverture du guichet. Á partir d'aujourd'hui, on propose 75 heures par semaine grâce à l'ouverture de notre partenaire. Donc notre vocation est bien celle d'un service public de proximité", précise Nicolas Bombera, directeur des lignes TER de la Sarthe.
La gare d'Arnage a été mise en service en 1858. / © Lucas Baron-France Télévisions
La gare d'Arnage a été mise en service en 1858. / © Lucas Baron-France Télévisions
Le 10 janvier prochain, la gare de Sillé-le-Guillaume se séparera à son tour de son guichet. Il ne restera alors plus que 5 gares équipées d'une vente physique de billets dans le département de la Sarthe. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus