Stéphane le Foll sur l'affaire de Villiers: “ exercer l'autorité avec le respect dû aux fonctions ”

© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP

L'ancien ministre PS Stéphane Le Foll a jugé jeudi "légitime" l'exercice de l'autorité, après le recadrage d'Emmanuel Macron qui a conduit à la démission du chef d'état-major des Armées Pierre de Villiers, mais a souligné qu'"il faut le faire avec le respect dû aux fonctions".

Par EJ avec AFP

Invité de franceinfo pour parler des états généraux de l'alimentation, qui se déroulent à Bercy l'ancien ministre de l'Agriculture a commenté la démission de Pierre de Villiers. 
"Rappeler l'autorité et rappeler que c'est aux politiques de décider les choix budgétaires, ça me semble tout-à-fait légitime", a déclaré le député de la Sarthe. "On peut exercer l'autorité, mais il faut le faire avec le respect qui est dû aux fonctions", a-t-il cependant ajouté. "Un chef d'état-major des armées, c'est pas un personnage qui n'a pas d'importance".  "L'autorité doit s'exprimer, on doit rappeler l'autorité, et c'est l'autorité politique qui a la main sur l'autorité militaire, et en même temps il y a un respect, parce que on est avec le chef d'état-major des Armées", a-t-il affirmé.

En désaccord avec M. Macron sur les ressources allouées à la Défense, M. de Villiers a quitté son poste mercredi, aussitôt remplacé par le général François Lecointre. "Le général Lecointre est un grand soldat aussi", a salué M. Le Foll.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Un bébé, un livre : lutter contre l'illétrisme dés la maternité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne