Sécheresse : encore des restrictions d'eau en Pays de la Loire

(illustration) / © DR
(illustration) / © DR

Davantage de mesures de restriction de l'usage de l'eau ont été prises en Maine-et-Loire et en Sarthe en raison de la sécheresse qui perdure. La moitié ouest de la Vendée et la zone autour de Fontenay-le-Comte sont en situation de crise. Tout comme la zone d'Ancenis et le sud de la Loire-Atlantique.

Par ED

Bien que la fraîcheur revienne accompagnée de pluies cette semaine dans les Pays de la Loire, la sécheresse perdure pourtant dans la région, avec de nouvelles mesures de restriction de l'usage de l'eau dans nos cinq départements.

Mais que veulent-dire ces restrictions ? "Pour le grand public, les principales mesures portent sur des limitations ("alerte" en jaune) ou interdiction ("alerte renforcée", en orange, ou "crise", en rouge) d’arrosage des pelouses, des jardins potagers dans la journée et l’interdiction de remplir les piscines. Le remplissage des étangs est également interdit", indique la préfecture. Si vous habitez dans ces zones, il vous faudra donc ranger le tuyau d'arrosage.

Si les réseaux d'eu potable ne sont pour l'instant pas touchés, les différentes préfectures invitent l’ensemble des usagers à réduire leur consommation. 

► Une carte du ministère du Développement Durable rappelle les lieux concernés par ces restrictions :
 
Carte des Pays de la Loire. Les zones en rouge sont en situation de "crise", les zones oranges sont en "alerte renforcée", les jaunes en "alerte". / © Capture d'écran Propluvia
Carte des Pays de la Loire. Les zones en rouge sont en situation de "crise", les zones oranges sont en "alerte renforcée", les jaunes en "alerte". / © Capture d'écran Propluvia


La Vendée : la plus touchée

Le territoire vendéen est presque entièrement touché par la sécheresse, avec de nombreuses zones en situation de "crise", notamment tout l'ouest du département, la zone autour des Sables-d'Olonne, ainsi que celle autour de Fontenay-le-Comte (Boulogne, Vie-Jaunay, les secteurs côtiers vendéens et la zone de la Sèvre Niortaise à la frontière avec Niort en rouge)

Une interdiction totale de prélèvements des eaux superficielles y a été mise en place depuis fin juillet, et mis à jour par l'arrêté du 21 août. Selon le site du service public, cela signifie "l'arrêt des prélèvements non prioritaires, y compris des prélèvements à des fins agricoles, seuls les prélèvements en relation avec la santé, la sécurité civile, l'eau potable ou encore la salubrité sont autorisés".  

Beaucoup de zones en situation d'"alerte renforcée" (en orange) tapissent également le territoire vendéen, notamment le centre du département, autour de La Roche-sur-Yon (le Lay, le marais breton et la zone du Maines). 

De nouvelles zones ont également été mises en alerte, notamment des eaux souterraines en sud Vendée.
 
 

En Loire-Atlantique, le Sud et l'Est asséché

La zone du bassin de la Logne et de Grand Lieu est en situation de crise au niveau des eaux superficielles, au sud de la Loire Atlantique. Depuis le 13 août, la zone autour d'Ancenis, à l'Est de Nantes, est aussi complètement asséchée (bassins affluents Sud et Nord de la Loire). Aucun prélèvement n'est autorisé dans ces zones. 

La préfecture a publié de nouvelles restrictions, notamment dans le bassin versants de la Vilaine, d'Oudon et de la Sèvre nantaise. 

- irrigation autorisée seulement la nuit soit de 20h jusqu’à 10h le lendemain matin, excepté durant la nuit du samedi au dimanche pendant laquelle elle est interdite,
- interdiction de prélèvement dans les cours d’eau pour les usages domestiques non essentiels (arrosage des pelouses, remplissage des plans d'eau y compris les mares de chasse, nettoyage des véhicules...).
 
La Loire-Atlantique sérieusement touchée par la sécheresse fin août / © Préfecture de Loire-Atlantique
La Loire-Atlantique sérieusement touchée par la sécheresse fin août / © Préfecture de Loire-Atlantique

 

En Maine-et-Loire, on limite sa consommation d'eau potable

Concernant le Maine-et-Loire, de nouvelles restrictions ont été prises le 28 août. Elles concernent le placement de plusieurs zones en "alerte renforcée" (orange), dont la zone du Layon et d'Argenton, au sud, de la zone du Brionneau, à l'ouest d'Angers, ainsi que la zone d'Oudon, tout autour de Segré. De petites zones sont aussi concernées, comme la Dive, au sud-est à la limite de la Vienne, ainsi que Divatte et Thau, à l'extrême opposé, à la limite de la Loire-Atlantique.

Les zones de l'Evre, au dessus de Cholet, d'Aubance, dans le centre du département, de Romme et Erdre, à l'ouest d'Angers et de Couasnon à l'Est ont été placées en situation d' "alerte" (jaune). 

Le Maine-et-Loire invite ses habitants à limiter leur consommation d'eau, même potable. Les territoires placés en situation "d'alerte renforcée" sur les eaux superficielles ont également "l'interdiction totale de faire des prélèvements à l’exception des usages vitaux et prioritaires", indique la préfecture dans un communiqué. Les zones en situation d' "alerte" simple ont une interdiction de prélèvement "de 10 h à 20 h à l’exception des usages vitaux et prioritaires".
 
 

En Sarthe, de nouvelles restrictions

La Sarthe, plutôt épargnée jusqu'à maintenant, a placé de nombreuses zones en situation de vigilance. Le 28 août, Dans l'Est de la Sarthe, le secteur de Veuve-Tusson est en situation d’"alerte renforcée", et deux zone, à l'Est et à l'Ouest du département, sont en situation d'"alerte" (Vègre à l'ouest, Braye, Anille et Dué-Narais). La préfecture a publié des consignes précises de l'usage de l'eau. 

En situation d'alerte

 Interdiction du remplissage des piscines individuelles sauf chantier en cours ; 
– Interdiction de l’arrosage des pelouses, des jardins potagers et golfs entre 8 h et 20 h ;
– Interdiction du lavage des véhicules sauf en stations professionnelles,…) ;
– Interdiction du nettoyage des terrasses et façades de 8h à 20 h ;
– Limitation des prélèvements agricoles à 60 % des volumes autorisés, à l’exception du cas particulier du bassin de la Vègre sur lequel est mise en place une gestion collective.

En situation d’alerte renforcée, en accompagnement des restrictions ci-dessus : 

– Interdiction de l’arrosage des pelouses quelle que soit l’heure ;
 Interdiction de l’arrosage des golfs quelle que soit l’heure (sauf pour les « greens et départs » pour lesquels l’arrosage est possible de 20h à 8h) ;
– La limitation des prélèvements agricoles est portée à 40 % des volumes autorisés.
 


La Mayenne aussi

La Mayenne voit sont département touché aussi par la sécheresse depuis la fin août, ce qui n'était pas le cas au cours de l'été. Les zones Est et Ouest qui entourent Château-Gontier sont en "alerte". 



► Voir notre reportage en Sarthe : 
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus