Cet article date de plus de 4 ans

Festival de Poupet : de la "sérénité" pour la sécurité des derniers concerts

A l'heure où plusieurs événements parisiens ont été annulés pour faute de sécurité "suffisante", les organisateurs du Festival de Poupet ont mis un point d'orgue à ce qu'elle soit la plus optimale possible pour accueillir les 28 000 spectateurs venus voir le concert des Insus ce mercredi soir.
© France 3 Pays de la Loire
Dispositif renforcé pour la sécurité des Insus hier soir, et celui d'Indochine vendredi soir au château de la Barbinière à Saint-Laurent-sur-Sèvre (85). Entre 130 et 160 agents de sécurité avec une cinquantaine de gendarmes sont mobilisés. Cela représente un coût supplémentaire de "50 à 70 000 euros" selon le président du festival, Philippe Maindron, interviewé dans le 19/20 ce mercredi.

► VIDÉO. Le reportage d'Élodie Soulard et Damien Raveleau
durée de la vidéo: 01 min 37
Festival de Poupet : dispositif renforcé pour la sécurité ©France 3 Pays de la Loire
Ce mercredi, les spectateurs venus voir les Insus sont grandement compréhensifs des mesures de sécurité et se plient aux obligations données par les organisateurs. "C'est bien, on n'a pas envie d'avoir des emmerdes" confie une dame. "C'est très normal, vu les actualités, c'est rassurant" déclare un festivalier.

► VIDÉO. Philippe Maindron, président du Festival de Poupet, dans le 19/20 du 20 juillet
durée de la vidéo: 03 min 34
Festival de Poupet : Philippe Maindron serein pour la sécurité des derniers concerts ©France 3 Pays de la Loire
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival de poupet culture musique festival