La Roche-Sur-Yon : le nouveau complexe aquatique a ouvert au public

Le Cap, nouveau complexe aquatique de La Roche-sur-Yon, accueille ses premiers nouveaux usagers ce lundi 26 octobre. Le lieu est limité à 250 baigneurs en raison des mesures sanitaires. 
© Cyril Dupon
C’est le moment de faire trempette. Et désormais, au complexe aquatique Le Cap à la Roche-sur-Yon, il y aura la place. 

Dès 10h, ce lundi 26 octobre, le public a pu découvrir ce nouveau complexe aquatique. Un site de près de 18 000 m2 dont 1735 m² de surface d’eau, vient remplacer l’ancienne piscine Arago dont l’équipement devenait vieillissant. 

Avec ses trois toboggans, son spa, hammam, et son bassin nordique de 50 mètres de longueur, unique dans le département, et plusieurs espaces de jeux ludiques, le Cap a de quoi ravir les familles vendéennes et des environs, qui étaient déjà nombreuses pour l'inauguration. 
Le complexe n'espère qu'une seule chose, ne pas fermer dans les prochains jours pour cause de crise sanitaire.

Une ouverture en plein Covid-19 : 

Avec l’extension de la piscine Arago en complexe, Luc Brouard, maire de La Roche-Sur-Yon, signait l’investissement le plus coûteux de son mandat. Lancé en 2015, le projet de 30 millions d'euros devait s’achever cette année et ouvrir le 20 juin 2020. Mauvais timing.
 
Seuls 250 baigneurs sont autorisés
Seuls 250 baigneurs sont autorisés © Cyril Dudon - France 3 pas de la Loire


Entre temps, le confinement de mars et mai a retardé les travaux qui n’avaient pu reprendre que le 1er juin 2020.  
Désormais ouvert, l’établissement est soumis à des mesures sanitaires strictes par arrêté préfectoral. Seules 250 personnes sont admises à l’intérieur contre les 700 baigneurs que pourraient accueillir le site en même temps. 
Les vestiaires collectifs, qui servent aux groupes, sont limités à 4 personnes au lieu de 17 habituelles et un sens de circulation est indiqué au sol afin de respecter le protocole sanitaire. 

Autres mesures mises en place par Le Cap : Les serviettes sont interdites au bord du bassin et des bacs de désinfection pour le matériel est mis à disposition des baigneurs et bien sûr, la douche est obligatoire, toujours avec du savon. 

Le chantier n’est pas totalement terminé. La deuxième phase, consacrée à la rénovation des équipements actuels se prolongera jusqu’en 2022.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs covid-19 santé société