Sécheresse. La commune de Mareuil-sur-Lay-Dissais, en Vendée, est reconnue en état de catastrophe naturelle

La reconnaissance en état de catastrophe naturelle concerne les dommages causés par la sécheresse sur les habitations de Mareuil-sur-Lay-Dissais (Vendée), au printemps 2021. Les propriétaires ont jusqu'au 22 avril pour déclarer leurs dommages à leur assureur.

Le phénomène est désormais bien connu en Vendée. De nombreux habitants voient apparaitre des fissures sur leur habitation, provoquées par les aléas climatiques. Les sécheresses intenses entrainent la rétractation puis le gonflement des terres argileuses. 

La commune de Mareuil-sur-Lay-Dissais, située au nord de Luçon, n'a pas été épargnée par ce phénomène au printemps 2021. 

Les propriétaires concernés seront soulagés d'apprendre que leur commune a été reconnue en état de catastrophe naturelle par un arrêté en date du 31 mars 2023, publié le 13 avril au journal officiel.

Cet arrêté concerne les dommages "causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols", dans la période du 1er avril 2021 au 30 juin 2021. 

La reconnaissance en état de catastrophe naturelle doit permettre aux propriétaires concernés d'être indemnisés. Ils disposent d’un délai de dix jours à compter du 13 avril 2023 pour déposer un état estimatif de leurs dommages auprès de leur assureur, précise la préfecture de Vendée.

En revanche, deux autres communes de la région, Sceaux-d'Anjou en Maine-et-Loire et La Chapelle-d'Aligné en Sarthe, n'ont pas été reconnues en état de catastrophe naturelle.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité