• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Vendée : l'Assemblée nationale rend hommage à Patricia Gallerneau décédée, “une députée exemplaire”

Minute de silence à l'Assemblée Nationale en hommage à Patricia Gallerneau, le 9 juillet 2019 / © France Télévisions
Minute de silence à l'Assemblée Nationale en hommage à Patricia Gallerneau, le 9 juillet 2019 / © France Télévisions

Les députés et le gouvernement ont rendu un vibrant hommage mardi à la députée MoDem Patricia Gallerneau, décédée dimanche, une élue "exemplaire" aux yeux de tous. 

Par GS, avec AFP

"Condamnée depuis des mois" par un cancer, cette élue de Vendée a "continué d'assumer ses responsabilités parlementaires", a souligné le président de l'Assemblée Richard Ferrand (LREM). "Elle incarnait le dévouement et le sens de l'intérêt général" et "l'Assemblée nationale a perdu une députée exemplaire", a-t-il ajouté.
Députés, membres du gouvernement et personnels du Palais Bourbon ont alors observé une minute de silence.
Puis le patron des députés MoDem Patrick Mignola, très ému, a parlé de ses "engagements" en faveur de la biodiversité ou de la dignité humaine, et évoqué une "femme entière et si chaleureuse".

Le Premier ministre Edouard Philippe lui a répondu, "avec beaucoup de tristesse mais aussi beaucoup d'espoir, parce que les vies qui ont valeur d'exemple sont les plus belles".

"Nous pouvons tous collectivement être fiers d'elle", a-t-il conclu sous les applaudissements.
Née à Paris en 1954, Mme Gallerneau, retraitée de la fonction publique avait été élue députée de la deuxième circonscription de Vendée en 2017. Elle était membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire à l'Assemblée nationale.
Mme Gallerneau avait également été conseillère régionale des Pays-de-la-Loire et conseillère municipale de Pornichet (Loire-Atlantique).

Son domicile avait été emmuré par des "gilets jaunes" en janvier dernier et un autre membre du mouvement avait menacé de plastiquer sa maison, écopant d'une peine de 10 mois de prison avec sursis.
Le suppléant de Mme Gallerneau, Patrick Loiseau, va lui succéder à l'Assemblée, comme prévu par le code électoral en cas de décès, a annoncé plus tard dans l'hémicycle la présidente de séance.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus