Le Rétro Zap du 21 février

Chaque jour, France 3 Toutes régions vous propose d'embarquer dans sa machine à remonter le temps.
Événements internationaux ou simples anecdotes, revivez grâce aux archives de l'INA, quelques uns des faits qui ont marqué l'Histoire ... La petite comme la grande !"

Au sommaire de notre Rétro Zap du 21 février 2015


Le début de la bataille de Verdun en 1916, qui fût la plus longue et la plus meurtrière de la Première guerre mondiale - En 1941 les temps sont à la restriction, les jeunes couples se marient en vélo taxi - Et 1954 fait la part belle au rail français avec un record de 243km/h pour la CC 7121.

Vidéo réalisée à partir des archives télévisuelles de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel)

 

1916 : Début de la bataille de Verdun

Début de la bataille de Verdun opposant les armées française et allemande pendant la Première Guerre mondiale. Elle a pris fin le 18 décembre 1916 faisant plus de 700 000 morts, disparus ou blessés.

1941 : Mariage en vélo taxi

En cette période de guerre, un couple de jeunes mariés parisien a opté pour un convoi nuptial en vélo taxi.

1954 : Record de vitesse sur rail

Record de vitesse sur rail avec la CC 7121 qui atteint 243 km/h sur la ligne Paris-Dijon. Le record précédent était détenu par l'Allemagne depuis 1903 avec 213 km/h.


Mais aussi quelques autres faits marquants


  • 1965 Malcolm X, fondateur du Black Nationalist Party, est assassiné lors d'un meeting à Harlem, par un membre des Black Muslims avec lesquels il avait rompu en 1963.
  • 1987 : Arrestation des quatre principaux membres du groupe terroriste "Action directe" : Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cipriani
  • 1990 : Sortie du film "Nikita" de Luc Besson avec Anne Parillaud (César de la Meilleure actrice) et Jean-Hugues Anglade.
Lundi 21 février 1916 à 7h15 : l'armée allemande lance une offensive sur les lignes françaises, c'est le début de la bataille de Verdun.
Lorsque l'Etat major allemand pilonne les forces françaises, ce 21 février 1916, c'est une surprise quasi totale. Alors que les dirigeants de l'Etat Major allemand s'attendent à une débandade de l'armée française, il n'en est rien. Les deux divisions françaises en question ne battent pas en retraite. Les soldats luttent à dix contre un avec un armement rudimentaire par rapport aux forces allemandes. Les soldats français sont équipés de fusils Lebel datant de la fin du 19e siècle pour répliquer aux Mauser et lance-flammes allemands. Mais la défense s'organise.

Les difficultés du terrain mettent à mal les offensives de l'infanterie allemande. Leur montée en ligne est déstabilisée très rapidement. Les poilus encore debout les prennent à revers, ralentissant leur progression. Une lutte sans merci oppose les deux camps dès les premières heures. Celle-ci dure pendant plusieurs mois, sur un territoire d'à peine quelques kilomètres carrés.

La bataille de Verdun se solde le 18 décembre 1916 par un échec de l'Allemagne. Les pertes humaines, quasiment identiques dans les deux camps, sont effroyables. On dénombre plus de 700 000 victimes dont 306 000 tués ou disparus et environ 400 000 blessés. Verdun est devenu un symbole de la Grande guerre.




L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité