Le Rétro Zap du 09 mars

© FTR
© FTR

Chaque jour, France 3 Toutes régions vous propose d'embarquer dans sa machine à remonter le temps.
Événements internationaux ou simples anecdotes, revivez grâce aux archives de l'INA, quelques uns des faits qui ont marqué l'Histoire ... La petite comme la grande !

Par France 3 Toutes Régions

Au sommaire de notre Rétro Zap du 09 mars 2015

1945, les soldats musulmans - 1955, cyclisme des "6 jours de Paris" - 1956, l'exil de Makarios III

Images tirées des archives télévisuelles de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel)
Le Rétro Zap du 9 mars

1945 : Pour les soldats musulmans  

Un hôpital militaire à Alger est spécialement affecté aux soldats musulmans de l’armée française, pour leur convalescence. La population algérienne - de toute confession -  s'est mobilisée et a organisé la " journée du blessé musulman" pour leur exprimer sa reconnaissance.

1955 : Les "6 jours de Paris"

La très populaire course de cyclisme s’achève avec les victorieux Reginald Arnold, Sydney Patterson et Russel Mockridge. Comme le veut la tradition, les heureux gagnants reçoivent fleurs et baisers de la "Reine de Paris", qui cette année est Jacqueline Joubert.

1956 : Makarios III forcé à l’éxil

Les britanniques forcent à l’exil l’archevêque Makarios III, partisan du rattachement de Chypre à la Grèce. Sa déportation vers les Seychelles suscite nombreuses protestations auprès de la population. A Chypre comme à Athènes, le sursaut d’indignation des manifestants est violemment réprimé par la police. Makarios III sera élu président de la République de Chypre en décembre 1959 et prendra ses fonctions le 16 août 1960 à l'indépendance de Chypre.


Mais aussi quelques autres faits marquants en date du 09 mars

  • 1961 : Le Dalaï Lama lance un appel aux Nations unies en faveur d'une restauration de l'indépendance du Tibet.

  • 1976 : Ouverture à Aix-en-Provence du procès de Christian Ranucci. Il comparait pour l'enlèvement et le meurtre de Marie-Dolorès Rambla, 8 ans. 

  • 1999 : La Cour de justice de la République ordonne la relaxe de l'ancien Premier ministre Laurent Fabius et l'ancienne ministre des Affaires sociales Georgina Dufoix, poursuivis pour homicides involontaires dans l'affaire du sang contaminé. Seul l'ancien secrétaire d'Etat à la Santé, Edmond Hervé, est symboliquement condamné ... avec une dispense de peine.

Sur le même sujet