Les propos de B. Lacombe sur les femmes et le football suscitent la polémique

© AFP /Philippe Merle
© AFP /Philippe Merle

Les propos machistes tenus lundi sur RMC par B. Lacombe, le conseiller de JM Aulas, suscitent beaucoup de réactions,y compris au sein du club. Patrice Lair, entraîneur de l'équipe féminine de l'OL menace de quitter le club.Et vous êtes très nombreuses à exprimer votre ironie sur les réseaux sociaux

Par Philippe Bette

Les faits : Bernard Lacombe, conseiller du président Jean-Michel Aulas, déclare lundi sur RMC: "Je ne parle pas de foot avec les femmes, c'est ma vision des choses. Qu'elles retournent à leurs casseroles".

La question qui fâche : Une auditrice de RMC questionne B. Lacombe sur le comportement de Benzema, l'ancien joueur de l'OL qui refuse de chanter "La Marseillaise".Lacombe botte en touche. Et c'est donc la réponse qu'il lui fait... Si vous voulez vous repasser la bande, c'est là :
Ce contenu n'est plus disponible
 Le contexte : Les féminines de l'OL se déplacent jeudi en Suède pour le match retour des quarts de finale de la Ligue des Champions. Elles ont battu Malmö la semaine passée à Gerland (5 à 0),une simple formalité pour elles.Elles sont bien parties pour remporter la compétition.     

Les réactions :

Patrice Lair, entraîneur de l'équipe féminine de football de Lyon :  "Je suis très énervé, déçu pour mes joueuses aussi parce qu'on fait le maximum pour donner une belle image du club et de telles déclarations, c'est dommage" (...). Vous savez, un contrat, ça peut se casser, je vous le dis tout de suite, je n'ai pas envie de défendre les couleurs d'un club qui part dans tous les sens comme ça" (...). Ça me fera réfléchir un petit peu peut-être dans quelques mois, je ne me vois pas rester dans un club avec certaines déclarations et certaines personnes qui ne vont pas dans notre sens".

Europe Ecologie Les Verts : "EELV rappelle qu'un homme sur deux est une femme et que les casseroles sont pour tout le monde. Ainsi l'OL aurait avantage à se préoccuper de celles qui font partie de sa batterie : les différents recours juridiques contre le Grand Stade et son financement hasardeux ; les 3 affaires qui viennent devant le conseil des prudh'ommes (Ben Arfa, Puel, Collot) ; le déficit préoccupant du club (90 M€ sur 3 ans). Peut-être qu'une gestion "en bonne mère de famille" aurait évité bien des déboires".

Vous êtes aussi nombreuses à "twitter" votre réaction avec le mot clé #Lacombe.
Et voici ce que cela donne:
  Ca ,c'est encore plutôt gentil mais il est des réponses plus cinglantes :
Bon, d'autres ont manifestement essayé de parlementer avec B.Lacombe mais sans succès...

Certaines internautes,qui n'ont pas non plus leur langue dans leur poche, font preuve d'une belle lucidité ...

D'autres s'en donnent à coeur joie et  font valoir leur bonne connaissance des derniers dérapages  :

Il y a ceux aussi qui taclent B.Lacombe sur son terrain :

Il y a ceux aussi qui remettent de l'huile sur le feu :

Et puis, il y a ceux qui posent un regard distancié sur le football féminin :

Enfin , il y a celles qui réclament des réparations :

 

Sur le même sujet

Cérémonie de passation du Drapeau de la Résistance à Oyonnax (Ain)

Les + Lus