• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Commémoration de la rafle de la colonie d’Izieu

Plaque commémorative à Izieu
Plaque commémorative à Izieu

Au matin du 6 avril 1944, la Gestapo de Lyon raflent les 44 enfants et 7 adultes juifs présents à la colonie d’Izieu. Au sein de ce refuge temporaire, ils réapprenaient à vivre après plusieurs mois d’internement ou une séparation brutale d’avec leurs familles.

Par Isabelle Gonzalez

Tous les six avril ont le même goût à Izieu dans l'Ain. Celui de l'amertume.
Tous les six avril ont les mêmes sentiments à Izieu: ceux du remords, de la peine, de la colère même.
Ce jour là 44 enfants ont été fauchés dans leur innocence par la bêtise, l'ignorance, la sauvagerie de quelques adultes.
Comme chaque année une cérémonie commémorative a lieu sur le site de la colonie. Un lieu de mémoire, de pèlerinage, de lutte contre l'oubli.
Chaque 6 avril, l’association commémore la rafle de 1944 par une cérémonie en hommage aux enfants et adultes déportés.
Très simple, celle-ci rassemble autour des anciens de la colonie un grand nombre de personnes (membres de l’association, élus, représentants de l’État et des collectivités territoriales, etc.). Les jeunes générations sont étroitement associées à son déroulement. De jeunes élèves lisent des lettres des enfants d’Izieu et participent à l’appel des noms aux côtés de ceux qui, enfants, furent accueillis à la colonie. Chaque année, les réalisations pédagogiques d’une ou deux classes sont présentées à cette occasion.

Aux environs de la colonie d'Izieu- Eté 1943 / ©
Aux environs de la colonie d'Izieu- Eté 1943 / ©

La Maison d’Izieu est un lieu de la mémoire nationale
Elle est, avec l’ancien Vélodrome d’Hiver et l’ancien camp d’internement de
 
Gurs, l’un des trois lieux de commémoration nationale des victimes des persécutions racistes et antisémites et des crimes contre l’humanité commis avec la complicité de l’État français, reconnus par un décret présidentiel du 3 février 1993.

Dans les environs de la colonie d'Izieu- Eté 1943 / ©
Dans les environs de la colonie d'Izieu- Eté 1943 / ©

 

DMCloud:55499
Commémoration rafle d'Izieu
Le 6 avril 1944, sur ordre de Klaus Barbie, 44 enfants et 7 adultes sont arrêtés par la Gestapo dans une maison d'Izieu où ils avaient trouvé refuge.Ils seront déportés à Auchwitz Birkenau ou fusillés. 69 ans plus tard, leur histoire reste dans les mémoires.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Christian-Pierre et Adrien La Marca

Les + Lus