Agression raciste à Lyon : 3 hommes jugés demain

Dans la nuit de vendredi à samedi, deux couples - dont une jeune femme d'origine asiatique - ont été violemment agressés alors qu'ils rentraient chez eux à vélo. Quatre hommes ont été arrêtés peu après ; trois d'entre eux, majeurs, passeront en comparution immédiate.

Vers 3 heures du matin, le groupe de cyclistes, âgés de 23 à 31 ans, s'est vu barrer la route, et l'un des jeunes gens a été pris à parti, accusé de "déshonorer la France en fréquentant une asiatique". Le ton est monté et les quatre victimes ont été littéralement roués de coups. Pour les deux garçons, qui ont été transportés à l'hôpital, 3 et 15 jours d'ITT ont été prescrits.

Les agresseurs présumés, âgés de 16 à 24 ans, résident dans l'agglomération lyonnaise. Le parquet a requis le placement en détention des trois majeurs (19, 20 et 24 ans), membres du groupe d'extrême-droite GUD (groupe union défense). Toutefois seul l'aîné des trois a été écroué par le juge des libertés et de la détention (JLD), qui a placé les deux autres sous contrôle judiciaire.

Ils sont poursuivis pour "violences aggravées, en réunion et à connotation raciste".

Le plus jeune d'entre eux sera déféré dans la semaine devant le Parquet des mineurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers