Le Pays des Combrailles signe un contrat local de santé pour lutter contre la désertification médicale

Conséquence concrète de la signature de ce contrat local de santé : trois médecins généralistes, neuf infirmiers, un dentiste et un kinésithérapeute devraient venir s'installer dans cette maison médicale qui va voir le jour à Pionsat en janvier 2014.
Conséquence concrète de la signature de ce contrat local de santé : trois médecins généralistes, neuf infirmiers, un dentiste et un kinésithérapeute devraient venir s'installer dans cette maison médicale qui va voir le jour à Pionsat en janvier 2014.

L'Agence Régionale de Santé a signé, mercredi, un contrat local de santé avec le Pays des Combrailles. L'objectif est de lutter contre la désertification médicale dans les zones rurales. Un véritable soulagement pour le Pays des Combrailles.

Par Evelyne Rimbert

Grâce à ce contrat local de santé signé mercredi, le Pays des Combrailles peut respirer. Il devrait permettre à cette zone rurale de recruter plus facilement des praticiens, en favorisant leur implantation par divers moyens.
Un secteur où plus de la moitié des médecins est âgée de plus de 55 ans, et n'arrive pas à trouver de successeurs.
Conséquence directe et concrète de ce contrat local de santé : il permettra l'implantation de 3 médecins généralistes, 9 infirmiers, 1 dentiste et 1 kinésithérapeute à Pionsat. Dans la future maison médicale qui ouvrira ses portes en Janvier 2014.
Ce contrat local de santé est le 8ème du nom signé en Auvergne.

DMCloud:72307
Le Pays des Combrailles signe un contrat local de santé pour lutter contre la désertification médicale
Reportage : Frédéric Cuvier, Eric Taxil. Intervenants : François DUMUIS (Directeur général ARS Auvergne), Philippe VERHEE (Médecin généraliste à Pionsat), François BRUNET (Président de la communauté de communes de Pionsat).

 

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus