L'université Jean Moulin décerne les Trophées de la Diversité

© Ph.Bette
© Ph.Bette

800 personnes ont assisté hier soir à Lyon à la remise des Trophées de la Diversité décernés par l'Université Jean Moulin et le groupe "Le Progrès". 9 Lauréats ont été ainsi récompensés pour leurs initiatives qui facilitent la compréhension des différences en réduisant les discriminations.

Par Philippe Bette

Claude Lassalle, directeur délégué du Progrès, a inauguré  la soirée en rappelant le pourquoi de ce trophée, organisé pour la deuxième année consécutive avec l'Université Jean Moulin : "Il s'agit, dit -il, de mettre à l'honneur des actions qui tentent au quotidien de faire accepter les différences et de montrer que la diversité doit être vue sous l'angle économique".

9 trophées sont ainsi venus récompenser des initiatives qui aident à gommer les discriminations du quotidien. Une distinction spéciale a récompensé le travail de "Marron Rouge": Jean-Marc Attia s'est ainsi vu remettre le prix de l'action internationale pour son entreprise de commerce équitable qui fait la part belle aux échanges avec l'Inde. Le commerce de  produits recyclés profite à des femmes seules, via des associations et des ONG locales.  

Jean Louis Bador ,directeur d'Areva, a remis le prix de l'action internationale à Jean Marc Attia (à droite) / © Ph.Bette
Jean Louis Bador ,directeur d'Areva, a remis le prix de l'action internationale à Jean Marc Attia (à droite) / © Ph.Bette


L'action de Pasolo.com, un site internet créé il y a un an, a elle aussi été distinguée. Ce site propose un millier de produits à l'usage de personnes âgées ou handicapées.

L'équipe de Pasolo.com avec ici Javier Del Cos,Jocelyne Hautreux et Agathe Mory récompensée par Philippe Yvon (Veolia) / © Ph.Bette
L'équipe de Pasolo.com avec ici Javier Del Cos,Jocelyne Hautreux et Agathe Mory récompensée par Philippe Yvon (Veolia) / © Ph.Bette


Le jury a aussi adressé un coup de coeur particulier à Marine Pouilly, une personne qui, à force d'obstination, a réussi à surmonter son handicap pour rejoindre le milieu professionnel.

Le coup de coeur du Jury est allé à Marine Pouillly de Rilleux la Pape.Ici avec Pierre Alain Darles de l'AGEFIPH et Sébastien Roméas. / © Ph.Bette
Le coup de coeur du Jury est allé à Marine Pouillly de Rilleux la Pape.Ici avec Pierre Alain Darles de l'AGEFIPH et Sébastien Roméas. / © Ph.Bette


Enfin , Fouad Chergui, directeur artistique du festival international de l'Emir Abd El Kader, est venu apporter une touche d'humour dans le courant de la soirée en rappelant que "la France, c'est comme une mobylette. Pour que ça fonctionne, il faut du mélange"...
   
Fouad Chergui a fait sourire l'assistance avec une pointe d'humour. / © Ph.Bette
Fouad Chergui a fait sourire l'assistance avec une pointe d'humour. / © Ph.Bette

 

Sur le même sujet

FBBP01, comme un centre de formation

Les + Lus