Michelin ferme son usine de Joué-Les-Tours… et investit à Clermont-Ferrand et au Puy

Publié le Mis à jour le
Écrit par Brigitte Cante avec AFP
Les salariés de Joué-Les-Tours ont laissé éclater leur colère après l'annonce de 700 suppressions d'emplois dans leur usine. En revanche, à Clermont-Ferrand et au Puy-en-Velay, Michelin a annoncé de nouveaux investissements et la création de 90 nouveaux postes en Haute-Loire.
Les salariés de Joué-Les-Tours ont laissé éclater leur colère après l'annonce de 700 suppressions d'emplois dans leur usine. En revanche, à Clermont-Ferrand et au Puy-en-Velay, Michelin a annoncé de nouveaux investissements et la création de 90 nouveaux postes en Haute-Loire. © France3 Auvergne

Double annonce et double message pour Michelin ce lundi 10 juin : Suppression de 700 emplois à l'usine de pneus poids lourds de Joué-les-Tours, et dans le même communiqué, promesses d'investissements de 800 millions d'euros en France, notamment sur le site du Puy en Haute-Loire.

90 nouveaux emplois au Puy-en-Velay
Pour répondre à la croissance du marché mondial des pneus de génie civil, Michelin a pris la décision d’investir dans ses sites français : 145 millions d’euros consacrés à des projets d’augmentation de capacité à Montceau-les-Mines et au Puy-en-Velay.
Au Puy, sur le site de Blavozy,, 50 millions d’investissement permettraient l’augmentation d’un tiers de la production, et la création d’environ 90 nouveaux emplois.

Modernisation du centre de Recherche à Clermont-Ferrand
220 millions d’euros pour le centre de Recherche et Développement de Michelin à Clermont-Ferrand.



La réaction d’Arnaud Montebourg
Interrogé sur ces annonces lors de la visite d'une usine de biscuits en Aquitaine, le ministre du Redressement Productif Arnaud Montebourg a considéré que, "du point de vue de la France, le global reste positif, mais du point de vue de Tours, c'est un grave problème , une très mauvaise nouvelle, une déflagration. Nous allons demander à Michelin un certain nombre de précisions", a-t-il dit. 
Evoquant l'investissement de "presque un milliard" d'euros auquel s'est engagé la manufacturier pour l'ensemble du territoire français, le ministre a remarqué "qu'il y a de bonnes nouvelles pour d'autres sites sur le territoire, un renforcement indéniable".

La réaction d'André Chassaigne, député Front de Gauche du Puy-de-Dôme
Le patron des députés Front de Gauche à l'Assemblée Nationale dénonce " 700 licenciements boursiers de trop !"  André Chassaigne ajoute que "pour inverser la courbe du chômage, il faut commencer par s'opposer à la spirale des licenciements injustifiés. Il faut en finir avec la domination des rapaces du CAC 40 et des marchés financiers. Les groupes comme MIchelin ne doivent plus faire la loi."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.