• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Histoire de famille et de ballon

Lors d'un vol d'essai du prototype 2013- Le 5 août 2013 / © France3 RA
Lors d'un vol d'essai du prototype 2013- Le 5 août 2013 / © France3 RA

Un redémarrage emblématique à Annonay, en Ardèche, au pays des frères Montgolfier, celui des  ballons Chaize... Le petit-fils du fondateur de la marque éponyme s'est mis en tête de  relancer la production de montgolfières

Par Isabelle Gonzalez

Lors d'un vol d'essai sur le premier prototype- Lundi 5 août 2013 / © France3 RA Benjamin Cleyet-Marrel, petit-fils de Maurice Chaize, décide de relancer la fabrication de montgolfières là où l’aventure a commencé: Annonay. Pour ce faire il vient de mettre au point un engin volant de compétition, un ballon qui doit ouvrir la voie à une production en série , objectif à terme, remonter une véritable entreprise de montgolfière.

Un peu d’histoire
Maurice Chaize crée l’entreprise à Saint-Etienne, dans la Loire, dans les années 70. Pendant 30 ans l’entreprise construira des ballons qui restent encore des références aujourd’hui. 140 de ces engins sont d’ailleurs encore en vol.
Faute de repreneur dans la famille, Maurice Chaize vend son entreprise en 2000, elle sera alors déménagée sur Annonay. La société dépose le bilan en 2009.
C’en était donc fini de la seule production de ballons conçus et fabriqués en France… jusqu’à ce jour de 2013 où Benjamin Cleyet-Marrel, le petit-fils de Maurice Chaize décide de relancer la fabrication de montgolfières là où l’aventure a commencé.

Oui mais avant...
Au même titre qu’un avion ou que tout autre engin volant, une montgolfière doit obtenir un agrément de la Direction générale de l’aviation civile. Rassurant pour qui prend place dans une nacelle, mais long et complexe à obtenir. 2013 est donc pour l’entreprise une année blanche, consacrée à la construction d’un prototype et à l’obtention de ces indispensables agréments.
L’entreprise a pour objectif de vendre ses premiers ballons en 2014.
Des ambitions qui comblent un homme: Maurice Chaize, à l’origine de l’aventure « Ballons Chaize » et qui, à 92 ans, s'est bien entendu associé de la nouvelle entreprise, au côté de Dany Cleyet-Marrel (le père de Benjamin) et de Laurent Pacaud et Aymeric Moizard, pilotes de montgolfières.

DMCloud:94165
2013: Vol d'essai pour les ballons Chaize
En 1783, les frères Montgolfier faisaient voler le premier ballon à air chaud à Annonay. 230 ans plus tard, Benjamin Cleyet-Marrel relance la construction de montgolfières dans cette même ville. Les ballons Chaize vont ainsi renaître et permettre de relancer une production unique en France… Reportage sur terre et dans les airs… récit Valérie Benais et images de Sandie Goldstein

 

Sur le même sujet

Top 14 : Franck Azéma analyse la défaite de l'ASM en finale contre Toulouse

Les + Lus