• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Réfugiés de Clermont-Ferrand: La mise au point de trois associations

Nicole Rouvet, représentante du secours populaire, est l'invité de Béatrice N'Guyen vendredi midi.
Nicole Rouvet, représentante du secours populaire, est l'invité de Béatrice N'Guyen vendredi midi.

Les Restos du Cœur, le Secours Catholique et le Secours Populaire disent agir en toute liberté et dans la légalité. Dans un communiqué de presse, elles refusent que la nourriture soit transportée hors du gymnase Verlaguet pour des raisons d'hygiène.

Par Julien Le Coq

"La mise à disposition du gymnase Verlaguet pour un hébergement d’urgence en attente d’une solution prochaine et pérenne nous a semblé pouvoir convenir à tout le monde." C'est dans ces termes que les présidents des trois associations affichent leurs positions communes au sujet des délogés du 115. 

"Nous offrons petits déjeuners, repas du midi et du soir à tour de rôle dans la cour du gymnase sous un barnaüm correctement équipé. Nous refusons que la nourriture, pour des raisons élémentaires d’hygiène, soit transportée ailleurs. Nous sommes tous les jours de l’année sur le terrain et connaissons, pour les recevoir chez nous, une partie de cette population et regrettons qu’ils soient sous-informés. Les Restos du Cœur, le Secours Catholique et le Secours Populaire sont là pour les aider mais entendent agir en toute liberté et dans la légalité."
Nicole Rouvet, responsable départementale du secours populaire, est l'invité du journal de la mi-journée.

Sur le même sujet

in : la 33e édition du Mondial du Quad se prépare à Pont-de-Vaux

Les + Lus