• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Puy-de-Dôme souhaite lever 10 à 30 millions euro par an sur le marché obligataire

Après la crise, et la réticence des banques à lever des fonds, le marché obligataire semble être devenu une nouvelle solution de financement pour beaucoup de collectivités locales, dont le département du Puy-de-Dôme.

Par Sébastien Kerroux avec AFP

Pour les collectivités locales, il est de plus en plus difficile d'accéder aux crédits. Pour pouvoir se financer, elles doivent absolument trouver de nouvelles solutions, et si possible à un coût réduit. C'est ainsi que le département du Puy-de-Dôme souhaite lever entre 10 et 30 millions d'euros par an sur le marché obligataire grâce à la mise en place d'un programme EMTN (Euro Medium Term Notes) de 500 millions d'euros. Le communiqué publié par le département et par la banque HSBC France, chef de file de l'opération, indique que "La mise en place de ce nouvel instrument de financement pour le département du Puy-de-Dôme va lui permettre d'optimiser ses coûts de financement en ayant accès à un panel diversifié d'investisseurs, à la fois sur les marchés de dettes publiques et privées".

Les programmes de financement EMTN permettent de procéder à plusieurs emprunts obligataires à des conditions simplifiées, ouvrant la voie à d'autres appels au marché. Le département du Puy-de-Dôme précise que ces emprunts sont destinés à financer "les projets d'investissements de la collectivité, notamment dans le domaine du développement des politiques territoriales, des collèges et des infrastructures routières"
          
Sur le premier semestre 2013, plus de 1,5 milliard d'euros ont été levés par les collectivités locales françaises sur les marchés obligataires contre 1,12 milliard d'euros sur la même période en 2012.

Sur le même sujet

Sortie de prison Tuna Altinel

Les + Lus