Bosch photovoltaïque : le numéro un en visite à Vénissieux

La CGT, syndicat minoritaire à Bosch Vénissieux, appelait à manifester vendredi matin devant le site lors de la visite du patro de Bosch France / © Sophie Valsecchi, F3RAA
La CGT, syndicat minoritaire à Bosch Vénissieux, appelait à manifester vendredi matin devant le site lors de la visite du patro de Bosch France / © Sophie Valsecchi, F3RAA

Rien d'extraordinaire n'est sorti de la visite du patron de Bosch France sur le site de Vénissieux. Pourtant, plus que jamais le compte à rebours est enclenché pour les 240 salariés du pôle photovoltaïque. A la fin de l'année, l'activité sera arrêtée, repreneur ou pas.

Par Christian Conxicoeur

DMCloud:112615
Visite de Guy Maugis, Président de Robert Bosch France à Vénissieux

La manifestation de la CGT ce matin devant les grilles du site est un épiphénomène : le syndicat n'est pas majoritaire sur le site de Vénissieux et la visite du patron de Bosch France est une sorte de rituel.

Il est vrai que l'attention des salariés est toute entière focalisée sur la société Sillia, repreneur potentiel, dont le directeur était venu rencontrer les représentants du personnel il y a 8 jours, qui doit aussi revenir rue Marcel Sembat, et lui porteur de nouvelles décisives.
DMCloud:112613
Interview de Guy Maugis, président de Robert Bosch France


Reprise contre stabilité des prix et des aides de l'Etat

Vendredi dernier, Michel Jouan, patron de la PME bretonne candidate à la reprise et Bruno Cassin, PDG de Elvia PCB -le groupe industriel français auquel Sillia est adossée- ont avancé leurs pions : le projet de reprise n'est viable qu'à la condition expresse que le gouvernement garantisse la stabilité du dispositif législatif entourant le secteur photovoltaïque pour, au moins, trois ans. 

En clair, le gouvernement, et le ministère des finances en tête, doit s'engager à ne pas modifier les avantages fiscaux accordés aux candidats à l'installation de panneaux photovoltaïques Or, le projet de loi de finance 2014 prévoit la fin du crédit d'impôt de 11% accordé aux particulier.

Le prix d'achat du 1er octobre au 31 décembre n'est toujours pas publié ... le 4 octobre

Autre point éminemment sensible : le prix d'achat du kilowatt/heure, qui a encore chuté (29,69 centimes d'euros du 01/07/13 au 30/09/13 contre 34,15 c€ du 1/10/11 au 31/12/12 -par kWh pour des panneaux PV d'une puissance comprise entre 0 et 9 Kwc dans l'intégré au bâti résidentiel- ) fragilisant un peu plus la filière et en particulier les petits installateurs.

Bon indicateur du peu de lisibilité chez les acteurs de la filière : le nouveau tarif d'achat allant du 1er octobre 2013 au 31 décembre 2013 n'était .... toujours pas publié au 4 octobre. 

Des repreneurs en tournée parisienne

Cela explique que -selon nos informations- les dirigeants des entreprises repreneuses étaient hier jeudi à Paris pour faire la tournée des ministères : énergie, écologie, redressement productif, finances pour obtenir des garanties. L'horloge tourne, la date limite est au 31 décembre de cette année. Après, il sera trop tard pour les 240 salariés de Bosch Vénissieux.

Sur le même sujet

Les + Lus