Rhône: 4 salariés de Renault Trucks poursuivis pour trafic de pièces détachées

© France 3 RA
© France 3 RA

Quatre salariés de Renault Trucks à Saint-Priest (Rhône) et un receleur ont été mis en examen jeudi soir après la découverte dans l'entreprise d'un trafic de pièces détachées vers l'Algérie

Par AFP

Visés par une information judiciaire pour "vols, recels en bande organisée et association de malfaiteurs", les ouvriers ont été placés sous contrôle judiciaire tandis que le dernier suspect, "qui avait des attaches en Algérie", a été écroué.

Le montant du préjudice a été estimé "entre 700.000 et 800.000 euros". Les pièces volées étaient des injecteurs pour moteurs de poids lourds, d'une "valeur unitaire de 1.000 euros".

L'enquête sur ces vols a débuté "mi-mai" et a permis "la mise en place d'un dispositif de surveillance avec le concours de l'entreprise", a précisé la source. Ce suivi a abouti à l'interpellation des cinq hommes en début de semaine à Lyon et dans son agglomération.

Sur le même sujet

Les + Lus