Sommet de l'élevage : Quand la Blonde d'Aquitaine quitte son berceau

Au concours de la Blonde d'Aquitaine / © Franck Grassaud
Au concours de la Blonde d'Aquitaine / © Franck Grassaud

Il y a des Blondes d'Aquitaine en Hongrie et même au Mexique ! La race a fait le tour du monde mais finalement, en France, elle est longtemps restée cantonnée au Sud Ouest. Aujourd'hui, le Nord l'adopte et le Sud l'adore. Rencontres au Sommet de l'élevage. 

Par Franck Grassaud

Ce vendredi 4 octobre, Matthieu Machart a le sourire des jours heureux. Il a bien fait de venir au Concours du Sommet. Sa Blonde d'Aquitaine, une génisse, a décroché un prix. Il en aura des choses à raconter quand il rentrera dans le Pas-de-Calais. Tiens, tiens, il y a un truc qui cloche !? Le Pas-de-Calais c'est loin d'être l'Aquitaine, plus de 1000 kilomètres séparent les deux provinces, alors comment la "Blonde" a-t-elle déménagé à l'autre bout de la France ?

Une histoire d'hommes


Matthieu Machart avec une "Blonde" du Nord / © Franck Grassaud "C'est un coup de coeur, une question de rentabilité et une histoire d'hommes", résume Matthieu. L'éleveur de Blendecques, près de Saint-Omer, avoue qu'il a d'abord été séduit par la couleur froment de la "Blonde". Il a ensuite été intéressé par les qualités bouchères de la bête, par son taux de vêlages faciles et enfin il a trouvé un "coach" pour le pousser. Son "entraîneur", c'est Patrick Sazy, un éleveur réputé du Tarn-et-Garonne. Quand un gars du ch'Nord lui a demandé de l'aider, Patrick Sazy n'a pas refusé. Au contraire, ces éleveurs du Sud Ouest sont assez fiers de la réussite de leur race. D'où "l'histoire d'hommes", les deux paysans vivent à des centaines de kilomètres mais ils roulent désormais pour la même passion. 

DMCloud:112477
Interview Blonde du Nord

 

 / ©


Au Sommet de l'élevage, ce sont les membres d'une délégation mexicaine qui ont symboliquement remis les prix cette année. Histoire de prouver le rayonnement d'une race née en 1962 du croisement de trois "rameaux" de bovins blonds du Sud Ouest (Garonnais, Quercy, Blond des Pyrénées).

 

La "Blonde" prend de la hauteur


En France, la "Blonde" a mis un petit peu plus de temps à se développer mais elle est en passe de rattraper son retard avec une présence dans près de 80 départements. Il y a même un élevage dans les Alpes-de-Haute-Provence. A Seyne-les-Alpes, Michel Silve porte le flambeau. Là encore, c'est une histoire d'hommes qui est à l'origine de cette implantation. Michel a fait confiance à un engraisseur italien qui lui a vanté les mérites de la bête. Aujourd'hui, on trouve donc de la viande de "Blonde" à 1200 mètres d'altitude, grâce à la vente directe orchestrée par la famille Silve. 

DMCloud:112511
Interview éleveur des Alpes-de-Haute-Provence sur Blonde d'Aquitaine


+ d'infos sur la "Blonde d'Aquitaine" sur le site internet de l'UPRA


 

Sur le même sujet

Les + Lus