• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Trève hivernale: les associations mettent en garde, les huissiers communiquent

© France 3 RA
© France 3 RA

A quatre jours de la fin de la trêve hivernale, une vingtaine d' associations de Rhône-Alpes demandent une nouvelle politique publique du logement et de l’hébergement. De son côté, la chambre nationale des huissiers de justice propose jusqu'au 31 mars une assistance gratuite.

Par Isabelle Gonzalez

Le collectif déclare dans un communiqué que "les indicateurs sont au rouge"! Selon eux, le nombre de demandes d’hébergement dans la région a augmenté encore cet hiver, avec des territoires très tendus: la Loire, le Rhône et l’Isère". Plus de 75% des demandes d’hébergement ne seraient pas satisfaites dans la région.
Communication choc
Le collectif organise, le 9 avril à partir de 15h30, place Louis Pradel, dans le 1er arrondissement, la "visite d’un appartement "hors les murs" témoin des expulsions locatives, passées, présentes et à venir".
Parallèlement il met également en place une "visite d’idée insolite sur l’histoire véridiquement subjective des remises à la rue et des expulsions locatives". Un premier départ aura lieu à 16h30, le second à 18h30 Le départ de ces visites aura aussi lieu en face de l'Opéra.

Les huissiers lancent une assistance d'information gratuite par mail
Les huissiers de justice, en charge des procédures d'expulsions pour impayés de loyers, ont lancé une assistance gratuite par mail pour informer les personnes concernées.
La trêve hivernale protège les locataires fragiles de toute expulsion, même si le propriétaire a entamé une procédure judiciaire. Les expulsions locatives, qui peuvent reprendre à partir de mardi 1er avril, mettent dans l'angoisse de nombreuses familles.
Par mail, à l'adresse trêve@huissier-justice.fr les personnes peuvent être informées sur les procédure d'expulsion ou encore sur les points juridiques 
de cette procédure, 
Quand un huissier arrive à l'expulsion, c'est un échec...nous préférons éviter ces drames humains", affirment les professionnels.
Les huissiers ne font qu'appliquer les décisions des juges, mais en amont, pour obtenir l'encaissement des loyers sans aller jusqu'au tribunal, il peuvent proposer un échelonnement de la dette, aider à obtenir des aides pour pouvoir payer le loyer, voire alerter les travailleurs sociaux pour tenter de trouver une autre solution de logement, si le loyer s'avère trop cher pour le locataire.



Sur le même sujet

Echevis ne veut pas être coupé du monde

Les + Lus