• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : une manifestation pour le droit à l'école des enfants handicapés

Ils étaient quelques dizaines de parents d'élèves à manifester devant les grilles du rectorat à Clermont-Ferrand mercredi matin pour un meilleur accueil des élèves handicapés à l'école grâce notamment à plus de moyens. / © France 3 Auvergne
Ils étaient quelques dizaines de parents d'élèves à manifester devant les grilles du rectorat à Clermont-Ferrand mercredi matin pour un meilleur accueil des élèves handicapés à l'école grâce notamment à plus de moyens. / © France 3 Auvergne

Plusieurs dizaines de parents d'enfants handicapés ont manifesté devant le rectorat à Clermont-Ferrand pour réclamer plus de moyens. Pour ces parents, même si la loi de 2005 instaure un droit à une scolarité normale pour les élèves handicapés, la réalité est bien différente.

Par Claude Fallas

C'est l'association Handi-Cap vers le droit à l'école qui organisait cette manifestation. Selon les parents d'élèves en situation de handicap, ce sont les moyens accordés à une bonne scolarisation de leurs enfants, notamment le nombre d'assistants de vie scolaire, qui sont insuffisants. Sur l'Académie, on dénombre près de 6000 enfants en situation de handicap, soit près de 3% de l'effectif global des élèves de la maternelle à la terminale, même s'ils n'ont pas tous besoin d'AVS au quotidien. Dans le Puy-de-Dôme, par exemple, ils étaient 700 à la rentrée dernière à en nécessiter.

Les parents demandent également que ces assistants de vie scolaire aient un vrai statut professionnel et puissent être mieux formés. Même si on en manque, leur statut ne fait pas forcément envie : 24 heures de travail maximum par semaine, payées au SMIC, soit une paye de 724 euros par mois. Leur formation, elle aussi, est à minima. 

Du côté du rectorat, on répond qu'actuellement, tous les enfants en situation de handicap sont accueillis dans l'académie et que ces dernières années, de nombreux efforts ont été consentis dans ce domaine. "Il est certain que c'est un travail ambitieux, confirme Michel Guillon, le secrétaire général du Rectorat, et que nous n'avons pas encore atteint toutes les possibilités, tous les souhaits des familles, mais nous nous efforçons de répondre au mieux aux attentes et aux besoins des élèves en situation de handicap."

Le mouvement de ces parents d'élèves a eu lieu dans toute la France pour demander que la scolarisation des enfants handicapés soit perçue comme un enjeu majeur.

Manifestation pour l'accueil à l'école des élèves handicapés
Reportage : Christian Lamorelle, Maurice Tiouka. Intervenants : Eleonor Périse (Pdte Handi-Cap vers le droit à l'école), Michel Guillon (Secrétaire Général Rectorat)

 

Sur le même sujet

Tour de France : revivez le parcours du montluçonnais, Julian Alaphilippe

Les + Lus