Les Rhône-Alpins aux Jeux équestres mondiaux 2014

Pour la première fois, les Jeux équestres mondiaux vont se tenir en France. Portrait de concurrents, de juges, d'anciens participants,... tous originaires de la région.

Par Raphaëlle Besançon

Pour sa septième édition, les Jeux équestres mondiaux ont choisi la Normandie. Du 23 août au 7 septembre, participants vont affronter sept disciplines: le reining (équitation type western), à l'attelage, l'endurance, le dressage, le para-dressage, le saut d'obstacles et la voltige.

Jérôme Chèze, meneur d'attelage

Un attelage c'est de la précision, de l'élégance et trois personnes, toutes essentielles à une bonne performance. Jérôme Chèze est le meneur, il dirige l'attelage de quatre chevaux aux côtés de sa femme, co-pilote. La troisième personne est surnommée le "groom" et fait contrepoids lorsque la vitesse est trop importante et menace l'équilibre de l'attelage.

L'équipage s'entraîne dur pour le concours et les trois épreuves qui les attendent, à savoir: le marathon, le dressage et la maniabilité. Chaque détail sera noté: la maîtrise du meneur, la capacité des chevaux, la vitesse et la technique globale. Jérôme a conscience de ce qui l'attend: "Ce qu'il faut c'est qu'ils aient un bon mental parce-que l'attelage est quand même un sport très stressant, aussi bien pour le meneur mais surtout pour les chevaux sachant que la voiture fait du bruit, qu'ils ont des oeillères, qu'il y a le public... " Résultats de l'entraînement le 4 septembre prochain, lors de la première épreuve.

Reportage de Florine Ebbhah et Yve-Marie Glo:
Jeux équestres mondiaux: l'attelage (1/5)
Intervenants: Jérôme Chèze, meneur d'attelage à 4, Willy Delaye, groom "Team Jérôme Chèze"

 

Franco Pitti, juge sur la compétition d'endurance 

La France accueillera 74 nations, un record depuis que les jeux existent. Franco Pitti, Italien, sera juge sur la compétition d'endurance, l'épreuve la plus longue des Jeux, une course de fond de 160 km en pleine nature. Une première pour le quadragénaire habituellement moniteur d'équitation dans la Vallée d'Aoste, en Italie et juge trois étoiles sur d'autres compétitions. Sa participation aux Jeux va lui permettre de passer une nouvelle qualification, celle de juge international quatre étoiles, le must.

Jeux équestres mondiaux: le juge (2/5)
Intervenant: Franco Pitti, juge international

 

Caroline Denayer, endurance

La jeune femme est fille de champions d'endurance. Elle a la compétition dans le sang. Championnat de France, d'Europe et même les Mondiaux. Il y a quatre ans, elle y remporte une médaille d'argent. Ce souvenir est cependant teinté de tristesse. Son cheval de l'époque, un champion âgé de 16 ans, est revenu handicapé de cette épreuve. Pendant sept mois, Caroline reste à son chevet et parvient à le sauver, contre toute attente. Aujourd'hui, il passe une retraite paisible en Isère, aux côtés de sa successeur, Papillon, une jument en pleine santé.

Caroline pensait se présenter aux Mondiaux, chevauchant fièrement sa jument, mais Papillon n'a pas été retenue. "On ne va pas retourner ça dans tous les sens, cet événement là n'aura pas lieu avec Papillon, donc maintenant je tourne la page, je me fixe d'autres objectifs" affirme Caroline. En attendant, elle donne des cours d'équitation et accueille des chevaux en pension pour financer ses prochaines compétitions, dont les Mondiaux 2018.

Jeux équestres mondiaux: l'endurance (3/5)
Intervenante: Caroline Denayer, championne d'endurance

 

"Les bonnes étoiles", responsable de la communication


L'agence de communication "Les bonnes étoiles" oeuvre depuis 8 mois pour apporter une plus-value à l'événement. Des petits films d'animation sont tous fin prêts pour expliquer simplement chaque épreuves et aider les speaker à illustrer leur propos, à rebondir sur des détails plus techniques. "On a une vocation strictement divertissante" explique Nicolas Truffet, illustrateur.

Si le monde du cheval était étranger à cette petite entreprise Haute-Savoyarde, celui des grands événements pas du tout. Les bonnes étoiles s'était déjà chargé de la communication lors de mondiaux de ski, d'athlétisme, de rugby, de la candidature d'Annecy 2018 et aussi des célébration des Bleus aux J.O de Londres. Une dernière répétition grandeur nature pour ces Jeux équestres mondiaux et l'agence se sent prête. Que le spectacle commence!
Jeux équestres mondiaux: la com' (4/5)
Intervenants: Nicolas Truffet, illustrateur/dessinateur, Cyril Dethyre, "les bonnes étoiles", fondateur et gérant, Nicolas Pointet, gestion médias et sources vidéos

 

Sur le même sujet

Les + Lus