• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Arfeuilles (03), la fête populaire du “Cou de l'Oie” fait toujours polémique

Chaque année à Arfeuilles, le 15 août, c'est "cou de l'oie", une fête héritée du Moyen-Âge pendant laquelle des cavaliers tranchent au sabre le cou d'oies (abattues au préalable) suspendues à un fil, pour ensuite manger les volatiles. Une fête locale qui ne fait pas l'unanimité. 

Par France 3 Auvergne

A l'origine de cette tradition, des fêtes païennes médiévales, et la légende d'un cavalier qui, pendant la révolution française, aurait relancé cette pratique, en s'élançant à cheval pour décapiter une oie, pour célébrer l'abolition des privilèges. Depuis, la coutume ne s'essouffle pas, mais ses opposants se multiplient. 

Le 1er juillet dernier, l'association Stéphane Lamart "pour la défense des droits des animaux" est montée au créneau pour dénoncer cet incontournable des fêtes patronales d'Arfeuilles. C'est surtout sa porte-parole, Annie GAUTRAT, plus connue sous son pseudonyme "Stone" (membre du duo musical Stone et Charden), qui s'élève contre cette pratique, qu'elle juge "barbare".

STONE et Stéphane Lamart contre la fête du cou de l'oie
Au sein de leur association des droits des animaux, la chanteuse Stone et Stéphane Lamart montent au créneau contre la fête du cou de l'oie
Pour le maire du village, en revanche, dans la mesure où les oies ne sont pas décapitées vivantes, et se destinent à la consommation, le terme de barbarie est bien trop fort.
Jacques Terracol, maire d'Arfeuilles, défend la tradition
Pour l'instant, les préparatifs se poursuivent pour l'événement qui doit se tenir ce vendredi, mais il se pourrait que ses opposants n'aient pas dit leur dernier mot : ils envisagent toujours de saisir la justice, ou de perturber la fête en installant un "camp de la résistance" dans la commune.

Retrouvez ce reportage dans son intégralité :
La fête du "cou de l'oie' fait débat
Intervenants : Daniel Vernisse, Ancien cavalier et Vice-président du Comité des fêtes d'Arfeuilles ; Stone, Porte-parole de l'association Stéphane Lamart ; Stéphane Lamart, Président de l'association ; Jacques Terracol, maire d'Arfeuilles


Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus