Les apéros musique de Blesle s'achèvent ce 17 août

Le public a pu découvrir les talents d'auteur de Govrache, un passionné de littérature et de jazz manouche, qui parle des problèmes de la société avec une drôle de poésie. / © Sébastien Kerroux - France 3 Auvergne
Le public a pu découvrir les talents d'auteur de Govrache, un passionné de littérature et de jazz manouche, qui parle des problèmes de la société avec une drôle de poésie. / © Sébastien Kerroux - France 3 Auvergne

Treizième édition des apéros-musique de Blesle. Durant trois jours, la cité médiévale de Haute-Loire a accueilli une trentaine de groupes musicaux dans ses rues. Au programme : musique, convivialité et découverte d'artistes en tous genres. Le festival se terminera ce dimanche soir.

Par Sébastien Kerroux

Trois jours de fête, 35 groupes musicaux, soit 115 artistes. Au programme : des formules de concerts intimistes - dans l'ancien collège, les jardins, ou encore chez l'habitant - et gratuits en grande majorité. Gratuit ou presque, puisque les festivaliers sont invités à participer librement au financement de l'association Les Apéros Musique. Cette année encore, de nombreux artistes venus de toute la France - comme le parisien Govrache par exemple - ont pu se faire connaître auprès du public. Car les apéros-musique, ce sont avant tout des "mises en bouche musicales".

Découverte d'artistes

Le festival a pour vocation de faire connaître au badaud des artistes - aux styles divers et variés - qu'il n'aurait pas forcément écouté par lui-même. D'ailleurs, les apéros-musique de Blesle ont aussi été créé pour récompenser et mettre en avant certains artistes, grâce au concours du Tremplin. Trois groupes étaient sélectionnés cette année pour participer à ce concours. Le gagnant, désigné par le jury mais aussi le public, empochera la somme de 400 euro mais aussi des supports de communications à son effigie et un droit de retour à Blesle l'année suivante.

Découverte d'un village et de concerts d'un genre nouveau

Les lieux et les thèmes de concerts sont également très originaux puisque, comme l'an dernier, les festivaliers ont pu assister à des "concerts sieste" où le public est invité à se reposer pendant qu'un artiste joue. Une nouveauté cette année : un concert les pieds dans l'eau. La fanfare clermontoise Ktipietok Orkestar a ainsi joué durant une heure pieds nus dans l'eau. Malgré la fraîcheur de la rivière locale, une petite dizaine de spectateurs ont également eu le courage de danser dans cette eau à 8 degrés.

13e édition des Apéros Musique de Blesle (43)
Reportage : Sébastien Kerroux, Margaux Blanloeil, Damien Salmon. Montage : Amélie Desprès. Intervenants : Gavroche (Auteur-interprète), Ktipietok Orkestar.

13ème édition des Apéro-Musique de Blesles

Visiblement, pour la commune de Blesles, le nombre de 13 porte bonheur. L'an dernier, en 2013, le festival réunissait le plus grand nombre de spectateurs depuis sa création : 8 000 à 10 000 personnes s'étaient en effet déplacés dans cette cité médiévale de Haute-Loire, qui compte à peine 600 habitants à l'année. En 2014, pour la treizième édition de l'événement, les Apéros Musique de Blesle inaugurent leur première édition en tant que festival de Haute-Loire. Le Conseil Général a en effet reconnu ce festival officiellement. Enfin, pour cette treizième édition, le beau temps était également de la partie. Donc oui, le nombre 13 a porté chance au festival.



Sur le même sujet

Les + Lus