Campings. Ils ont espéré jusqu'au bout mais non, le bilan estival est catastrophique

En Isère, la donne est la même qu'ailleurs. Les touristes ont brillé par leur absence. La saison 2014 a été catastrophique pour beaucoup de campings.

Par Raphaëlle Besançon

Sur la route Napoléon (RN 85) reliant Bourgoin-Jallieu en Isère, à Golfe-Juan sur la Côte d'Azur, les voitures sont nombreuses en cette fin d'été. Loin d'être assaillis, les campings, eux, se vident. Heureusement quelques vacanciers tardifs sont encore présents et des étrangers, dont la rentrée ne se profile pas avant quelques semaines, font également le déplacement.

Pas de quoi compenser les pertes estivales. Ici, le gérant enregistre une baisse de 60% de sa fréquentation habituelle. Lorsqu'on met ce chiffre en perspective, on voit qu'il est emblématique de la tendance de cette année 2014: 54% de touristes en moins en Rhône-Alpes et 53% de Français qui ne sont même pas partis en vacances cet été (soit 20 points de moins que l'an passé). 

Reportage Isabelle Guyader et Franck Ceroni
Bilan estival des campings

 

Sur le même sujet

Les + Lus