Lyon bat Lorient (4/0) et regagne du terrain

© Jeff Pachoud
© Jeff Pachoud

En s'imposant facilement (4/0) mercredi contre Lorient, l'OL regagne le terrain concédé depuis le début de la saison.Lyon passe dans dans la 1ère moitié du classement loin derrière Saint-Etienne, mais à la 8e place avec 10 points.      

Par Philippe Bette

Avec 8 joueurs issus du centre de formation au coup d'envoi et le retour de Henri Bedimo comme titulaire au poste d'arrière gauche après sa blessure à une cuisse au milieu de l'été, Lyon a rapidement pris l'avantage sur un tir du droit d'Alexandre Lacazette, servi par Clinton Njie (5).

L'OL a ensuite fait la différence avec un doublé de Nabil Fekir qui trompait de près Benjamin Lecomte à la suite d'un une-deux avec Christophe Jallet (2-0, 39) puis en fusillant Lecomte après un service de Corentin Tolisso pour porter le score à 4-0 (69).

Premier but en L1 pour Njie
 

Auparavant, Njie, 21 ans, dont la prolongation de contrat jusqu'en 2018 a été annoncée par le club quelques heures plus tôt, mercredi, avait ajouté un troisième but, peu après la mi-temps, son premier en Ligue 1.Il marquait dans la cage vide après avoir éliminé Lecomte à la suite d'une passe dans l'axe de Jordan Ferri (3-0, 50), meilleur passeur de Ligue 1 (4).

Avant de sortir légèrement touché à la jambe droite au profit de Yoann Gourcuff (69), Njie a été l'un des gros animateurs de l'offensive lyonnaise avec un premier tir dès la 3e minute, détourné par Lecomte puis une reprise de la tête non cadréesur un centre de la droite délivré par Jallet (13).

L'international camerounais (2 sélections) échouait encore de justesse devant le gardien lorientais, bien sorti (19) lequel sauvait encore les Merlus sur une tentative de Lacazette (45).De leur côté, les Bretons, bien que rapidement résignés, ont eu des opportunités d'égaliser à 1-1.

Un tir de Walid Mesloub passait de peu à côté (7) avant que le gardien Anthony Lopes ne détourne un tir de Benjamin Jeannot pourtant en position excentrée (16).Sur un débordement de ce dernier, Bakary Koné était proche de marquer contre son camp, sauvé par Lopes alors que ce même Jeannot ne pouvait reprendre (29).

Sur le même sujet

Les + Lus