La lauze ... c'est pas la louze !

© France 3 RA
© France 3 RA

Le parc régional des monts d'Ardèche vient d'être distingué par l'UNESCO. Le parc est doté d'un patrimoine géologique exceptionnel. Mais pas seulement. Les habitations ont aussi une particularité en lien avec ce patrimoine géologique local.

Par DM

Les toits des maisons sont construits pour résister à la rudesse du climat ardéchois. Leur particularité : ils sont recouverts de végétation (des genêts) et de lauze. Une pierre qui provient des carrières voisines. Autrefois ces plaques qui peuvent faire jusqu'à 180kilos au mètre carré étaient fixées avec des chevilles de bois... 

Mais aujourd'hui cette architecture typique est en danger. Sur le plateau, il ne reste qu'une centaine de bâtisses encore recouvertes de lauze et à peine une quinzaine protégées par un toit végétal. Alors, l'association LIGER organise des stages de formation auprès des nouvelles générations d'artisans pour sauvegarder ce savoir-faire ancestral et permettre à certains de devenir des "lauzeurs" ! 

Savoir-faire ancestral en danger : les toitures en lauze
Le reportage de S.Valsecchi et N.Ferro - Edition 19/20 Rhône-Alpes du 28/09/14




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus